Localtis

En bref - Associations et fédérations demandent le dégel des 152 millions d'euros de crédits 2018 pour les personnes âgées

Publié le
par
Jean-Noël Escudié / P2C pour Localtis
dans

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Dans un communiqué du 17 janvier, les fédérations et les associations du secteur social et médicosocial demandent au gouvernement de dégeler les 152 millions d'euros de crédits destinés aux personnes âgées et mis en réserve sur les dotations de la CNSA 2018. Les signataires de cet appel sont les membres du "GR31", qui regroupe les représentants des organismes sociaux et médicosociaux au sein du conseil d'administration de la CNSA : AD-PA, ADMR, FHF, Mutualité française, Synerpa, UNA, Uniopss...

Cette demande de dégel a déjà fait l'objet d'un courrier adressé à Agnès Buzyn le 14 décembre dernier. Mais, en l'absence de réponse, les signataires choisissent aujourd'hui de rendre public leur appel. Ils font valoir qu'"à l'heure de la concertation sur le grand âge et l'autonomie, et en tenant compte de la place majeure des établissements et services sociaux et médicosociaux dans le parcours de santé de la population française, il est temps de stopper ces ponctions, récurrentes depuis des années". De façon plus large, ils souhaitent également "reposer la question d'un niveau de gel annuel qui conduit chaque année dans les faits à amputer de 100 à 200 millions le montant des crédits votés par le Parlement au profit du secteur médicosocial". Les signataires ne manquent pas non plus de rappeler que la ministre des Solidarités et de la Santé a accepté, en décembre dernier, de débloquer 415 millions d'euros de crédits hospitaliers, qui avaient également été mis en réserve (voir notre article ci-dessous du 4 décembre 2018).

Haut de page