Avec le "Pass Région +", Auvergne-Rhône-Alpes mise sur les seniors pour relancer le tourisme et la culture

Alors que le gouvernement a présenté, le 14 mai, un plan d'aide massif de 18 milliards d'euros en faveur du tourisme et que l'Assemblée, comme le Sénat, cherchent comment en amplifier les effets (voir nos articles ci-dessous des 14 mai, 19 juin et 8 juillet 2020), les collectivités territoriales ne restent pas inactives. Et leurs interventions ne se limitent pas à anticiper les dégrèvements de taxe de séjour, désormais autorisés par le troisième projet de loi de finances rectificative (voir notre article ci-dessous du 10 juillet 2020).

La preuve avec Auvergne-Rhône-Alpes, qui lance la carte "Pass Région +". Contrairement à d'autres initiatives, il ne s'agit pas d'attirer dans la région des touristes venant du reste de la France et des pays voisins, mais au contraire de faire des seniors de la région des vecteurs de la reprise des activités touristiques et culturelles. Calquée sur le principe du Pass'Région dont bénéficient déjà 350.000 jeunes d'Auvergne-Rhône-Alpes, le "Pass région +" vise à la fois une relance de ces secteurs et une dimension sociale. Comme l'a expliqué Laurent Wauquiez lors de la présentation du dispositif, "avec ce Pass Région +, ce que nous souhaitons, c'est à la fois donner un coup de pouce à nos aînés pour qu'ils puissent reprendre des activités sans impact pour leur pouvoir d'achat, mais aussi soutenir notre tissu économique local".

En pratique, le Pass Région + procure plusieurs avantages, d'une valeur faciale de 64 euros : 10 euros d'avantage livre dans 275 librairies partenaires, 2 places de cinéma pour 14 euros dans 163 cinémas partenaires, 20 euros de chèque tourisme dans les 21 sites touristiques emblématiques d'Auvergne-Rhône-Alpes et 20 euros de bons d'achat sur les transports régionaux. Les bénéficiaires n'ont aucune avance à faire, la région remboursant directement les prestataires concernés.

Visant les retraités, ce pass – expérimental dans un premier temps au bénéfice de 100.000 seniors – est distribué via le réseau des Carsat (assurance retraite), des caisses de MSA et de quelques clubs seniors partenaires du dispositif. En fonction des retours d'expérience des premiers bénéficiaires, la région envisage d'étendre le Pass Région +, d'ici à la fin de l'année, à l'ensemble des retraités d'Auvergne-Rhône-Alpes, soit 1,6 million de personnes. Un effectif qui représenterait alors une dépense potentielle de 102 millions d'euros au profit du secteur culturel et touristique.

À terme, la région envisage d'aller plus loin en offrant, via le Pass région +, un pouvoir d'achat de l'ordre de 100 à 150 euros. Des offres complémentaires pourraient alors être proposées, y compris dans d'autres domaines comme les mutuelles, les aides aux travaux ou la pratique sportive. Bien que très largement approuvé lors du vote par le conseil régional le 10 juillet, le dispositif a néanmoins suscité quelques réserves, notamment sur le principe d'envoyer des seniors dans des lieux parfois très fréquentés.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle