À Bègles, des artistes pour booster l’insertion professionnelle (33)

Avec le parcours Soyons Cap’ animés par des artistes, le Pôle culture et santé et l’Institut régional de formation sanitaire et sociale de la Croix-Rouge française Nouvelle-Aquitaine favorisent la remobilisation des personnes éloignées de l’emploi. Objectif : lutter contre l’auto-discrimination par des actions de développement personnel.

Le projet Soyons Cap’ repose sur un pari audacieux : il fait intervenir des artistes auprès des personnes éloignées de l'emploi pour les aider à réenvisager un parcours professionnel. Via la participation à des actions culturelles, Soyons Cap' vise à remobiliser des êtres qui ont accumulé les échecs et ont une image négative d’eux-mêmes. L'objectif est de les aider à reprendre confiance en eux et à se positionner autrement, grâce à des actions de développement personnel…

Menée par la société coopérative d'intérêt collectif (Scic) Culture santé en Nouvelle-Aquitaine (lire encadré ci-dessous) et l’Institut régional de formation sanitaire et sociale (IRFSS) de la Croix-Rouge française Nouvelle-Aquitaine, cette action est proposée clé en main et son actuelle phase expérimentale est financée par la région Nouvelle-Aquitaine, la direction régionale des affaires culturelles (Drac) et le fonds social européen (FSE). Après la phase d’expérimentation, ce service devra trouver son modèle économique.

Des photos et des vidéos pour se regarder autrement

La commune de Bègles (29.669 habitants) a été la première à s’engager dans Soyons Cap’, dans le cadre de son plan local pluriannuel pour l’insertion et l’emploi (PLIE). Depuis septembre 2020, six stagiaires, trois hommes et trois femmes, âgés de 21 à 60 ans, ont participé aux ateliers. Organisés à raison de sessions de 38 journées sur trois mois, ils sont animés par des artistes (photographe, vidéaste, chorégraphe, etc.) qui vont accompagner les stagiaires pour faire des portraits d’eux-mêmes au moyen de photos, de vidéos, de costumes. « L’idée est de leur permettre de s’exprimer autour des questions "qui suis-je ? quelle image vais-je donner de moi-même ?" et ainsi de redécouvrir leurs compétences, leurs centres d’intérêt, de s’exprimer en individuel et en groupe. Il s'agit de leur permettre de retrouver une meilleure image d’eux-mêmes », explique la responsable de l’animation du réseau et de l’accompagnement du pôle culture-santé, Capucine De Decker. « Nous aidons les stagiaires à valoriser leur parcours personnel, à analyser les situations difficiles dont ils ont réussi à se sortir au cours de leur vie, et ainsi, à reprendre confiance en eux et à montrer qu’ils ont des choses à offrir. Objectif majeur : lutter contre l’auto-discrimination. Les accompagnants et les artistes les aident à définir leurs capacités, leurs capabilités et concrétiser leurs objectifs afin d’entrevoir plus sereinement leurs projets professionnels. »

Les ateliers gérent cohésion de groupe et confiance en soi

À Bègles, le PLIE des Graves et celui de la communauté de communes de Montesquieu sont gérés depuis 2001 par l’association pour le développement local et l’emploi (A.DE.LE), qui propose un guichet unique autour des services de l’emploi et mène un accompagnement renforcé sur l’emploi durable. C’est donc A.DE.LE qui a encadré localement Soyons Cap’. Caroline Joandet, sa directrice, s’en félicite : « Les organisateurs du projet Soyons Cap’ sont venus me proposer cette action il y a un an. Six stagiaires en ont bénéficié, nous avons enregistré de bons retours. Ils se sont transformés positivement à l’issue des ateliers, qui ont généré de la cohésion, de la sérénité, de la confiance en soi et une plus grande ouverture d’esprit. Cela apporte une ouverture du champ des possibles pour un public en difficulté. Ces personnes sont souvent repliées sur elles-mêmes, et éprouvent des difficultés à communiquer. Les ateliers, qui sont menés à la fois de façon individuelle et collective, les ont amenés à faire évoluer leur projet professionnel », dans les métiers de l’hôtellerie/restauration, service à la personne, espaces verts, logistique, etc.

La mise en place de tels ateliers a évidemment été perturbée par la crise sanitaire en 2020 et 2021. Mais le parcours Soyons Cap’ se déploie actuellement à Angoulême et une session est prévue à Limoges entre avril et juin 2021.

Focus : le Pôle culture et santé en Nouvelle-Aquitaine

Créé en 2011, le Pôle culture et santé en Nouvelle-Aquitaine est une société coopérative d’intérêt collectif (Scic) dont le siège est à Bordeaux. Fondée sur les valeurs de l’économie sociale et solidaire, sa mission est de faciliter l’interconnaissance et les relations entre les mondes des arts, de la culture et de la santé.

Le montant de l’action menée à Bègles avoisine les 40.000 €. Dans la mesure où elle doit se déployer sur d’autres sites, le bilan financier de l’action complète n’est pas encore disponible, l’action béglaise n’étant qu’une petite partie d’un projet plus global.

Commune de Bègles

Nombre d'habitants :

29669
77, rue Calixte-Camelle
33130 Bègles
contact@mairie-begles.fr

Marie-Laure Piroth

maire adjointe, en charge de l’emploi et de l’économie sociale et solidaire

Société coopérative d'intérêt collectif (Scic) Culture et Santé

La Fabrique Pola 10 quai de Brazza
33100 Bordeaux

Capucine De Decker

Animation du réseau et accompagnement

Association pour le développement local et l’emploi

BT EMPLOI, Terres Neuves, Avenue Robert Schuman
33130 Bègles

Caroline Joandet

directrice du Plan local pour l'insertion et l'emploi (PLIE)