À Biarritz, les Chemins de la forme conjuguent sport et paysage (64)

Publié le
par
Victor Rainaldi
dans

Santé, médico-social, vieillissement

Pyrénées-Atlantiques

Sport, santé et culture vont très bien ensemble, c’est la leçon que l’on pourrait tirer des Chemins de la forme mis en place depuis six ans à Biarritz. Une ville, dont les élus ont fait de la santé par l’activité physique une priorité qui se décline en de nombreuses initiatives avec l’appui de l’association Côte Basque Sport Santé.

"Les Chemins de la forme que nous avons créés en 2013 s’insèrent dans le dispositif Sport et Santé qui incite à pratiquer une activité physique pour lutter contre les comportements sédentaires", déclare le maire adjoint à l’environnement, Guillaume Barucq. Pour conduire cette démarche la ville s’appuie sur l’association Côte Basque Sport Santé, dont elle est le principal financeur (budget annuel affecté 70.000€). L’association a conçu les Chemins de la forme et en assure la gestion. Son directeur, Nicolas Guillet, en rappelle l’idée de départ : "Utiliser l’espace urbain côtier, ses vallons, ses bancs, ses murets et ses escaliers, comme outils de l’activité physique pour intégrer les chemins aux paysages existants."

Signalétique discrète grâce aux nouvelles technologies

La signalétique étant déjà omniprésente à Biarritz, les concepteurs des Chemins de la forme ont opté pour des panneaux très discrets et les nouvelles technologies. À intervalles réguliers, des QR codes, placés sur des bornes, sont à la disposition des usagers des Chemins. Il leur suffit de les flasher pour avoir accès aux conseils d’un coach qui leur indique, via une vidéo préenregistrée, quels exercices pratiquer à l’endroit où ils se trouvent.

10.000 pas recommandés par l’OMS

Longs d’environ 3 kilomètres chacun, les deux chemins se rejoignent pour former un seul et même tracé de près de 7 kilomètres qui s’étire en bord de mer. "Un seul parcours permet d’effectuer environ 7.000 pas sur les 10.000 quotidiens que recommande l’Organisation mondiale de la santé (OMS)", précise le directeur. "À ces 7.000 pas, il faut ajouter ceux qui sont faits à la maison et en dehors dans le cadre des activités de tous les jours ainsi que les exercices prévus sur les parcours." On arrive ainsi aisément aux 10.000 pas recommandés.

Exercices accessibles au plus grand nombre

Pour concevoir les chemins de la forme, Côte Basque Sport Santé a sollicité un de ses éducateurs médico-sportif licencié en Sciences et techniques des activités physiques et sportives (Staps) et formé à l’activité physique adaptée (APA). La mission était de bâtir des parcours accessibles au plus grand nombre avec des exercices simples que chacun peut effectuer à son propre rythme (montées et descentes d’escaliers, pompes inclinées sur les bancs…). Le comité médical de l’association composé de six médecins généralistes et spécialistes les a validés.

Animations pour éviter la routine

Pour éviter la routine, des animations gratuites ont lieu régulièrement. Elles sont pilotées par les associations sportives locales qui peuvent ainsi se présenter et proposer de nouvelles activités. Par exemple, de la marche nordique, des virées en montagne ou en forêt dans le cadre des Rendez-vous de la forme, qui constituent un autre dispositif Sport santé de la ville. Les Chemins de la forme servent ainsi de point d’entrée à la pratique d’activités physiques plus variées.

Sport et culture font bon ménage

La réussite de ce projet tient aussi à son association avec la culture. "Les QR codes donnent accès à des informations historiques et culturelles dispensées, elles aussi, par des petites vidéos. Les habitants et les touristes ont très bien perçu cette initiative, bien mieux que nous ne l’avions anticipé", reconnaît le directeur de l’association Côte Basque Sport Santé.
La fréquentation des chemins de la forme, estimée grâce au flashage des QR codes, est d’environ 450 personnes par semaine.

Deux chemins supplémentaires à l’étude

Ce succès auprès des habitants et des touristes encourage la ville à tenir le cap. Deux nouveaux Chemins de la forme sont à l’étude, dont l’un a été proposé dans le cadre du budget participatif. Un troisième parcours urbain sera tracé dans l’espace naturel du lac Marion. Sur ce dernier, les concepteurs réfléchissent à installer des agrès. Le maire adjoint à l’Environnement fait valoir que "la promotion de la santé par le sport est dans l’ADN de Biarritz. Les différentes initiatives que nous conduisons dans ce domaine se renforcent les unes les autres pour assurer leur succès commun."

Budget d’investissement raisonnable

La mise en place des deux Chemins de la forme a exigé un budget d’environ 40.000 euros qui comprend : les vidéos pour coacher les usagers dans leurs activités physiques, les vidéos culturelles, l’installation des bornes avec les QR codes et les clous de balisage tous les 30 mètres.
 

Commune de Biarritz

Nombre d'habitants :

25000
12 avenue Edouard VII
64200 Biarritz

Christophe Landrin

DGS

Nicolas Guillet

Directeur de l’association Côte Basque Sport Santé
Haut de page