France

Jean-Noël Escudié / P2C pour Localtis

Bilan des festivals 2018 : 7 millions de spectateurs et près de 5% de hausse

Tourisme, culture, loisirs

Les festivals de musique actuelle continuent d'attirer les foules. Selon le site spécialisé "Tous les festivals", la fréquentation 2018 est en hausse de 4,5% par rapport à 2017, qui était déjà un très bon cru.

Le site spécialisé "Tous les festivals" publie son bilan des festivals de 2018. Portant sur l'ensemble de l'année, celui-ci confirme la tendance qui se dessinait déjà au sortir de l'été, en l'occurrence la bonne santé des festivals, qui attirent un nombre croissant de spectateurs. Précision importante : le bilan présenté concerne la centaine de festivals de musiques actuelles - 107 exactement - ayant rassemblé plus de 15.000 spectateurs, soit un total de plus de 7,1 millions de participants (contre 6,8 millions en 2017), et dont la durée ne dépasse pas vingt jours. Sont également exclus du champ ce l'étude les événements intégralement gratuits.

Un Français sur dix a assisté à un festival

Globalement, près d'un Français adulte sur dix a fréquenté un festival cette année. Globalement, la fréquentation est en hausse de 4,5% par rapport à 2017, qui était déjà un très bon cru. L'année 2018 constitue donc un nouveau record pour ces manifestations. Plusieurs autres éléments caractérisent ces grands festivals. Le premier est la mobilité dans le classement de ces manifestations. Dans la liste des 107 festivals ayant accueilli plus de 15.000 spectateurs cette année, 15 font leur entrée, tandis que 10 en sont sortis. Des mouvements qui tiennent, pour une bonne part, aux aléas de la programmation.
Autre caractéristique, qui tient également à la programmation, mais parfois aussi à des changements dans la durée de la manifestation : la fréquentation peut varier de façon très importante d'une année sur l'autre. Rock in Evreux a connu ainsi cette année une progression de 93% du nombre de ses spectateurs, tandis que la Fête de l'Humanité progressait de 45% et Garorock de 38%. Malgré ces fluctuations, la plupart des festivals sont solidement installés dans le paysage : 45 festivals, sur les 107 du classement, ont déjà fêté leur vingtième anniversaire. Autre signe de bonne santé : 22 festivals ont ajouté un ou plusieurs jours de programmation en 2018. Enfin - et sans aucune surprise - les festivals sont très concentrés dans le temps : 84% de ceux figurant dans la liste se sont tenus entre le 1er juin et le 31 août (avec en particulier 12 festivals de plus de 15.000 spectateurs le weekend du 7 juillet)...

Neuf festivals au-delà des 150.000 spectateurs

En termes de fréquentation, le podium 2018 se compose de la Fête de l'Humanité (800.000 spectateurs) - qui ne figure pas dans tous les classements, même si sa dimension politique s'est aujourd'hui très largement effacée au profit de la programmation artistique -, le festival interceltique de Lorient (750.000 spectateurs) et les Vieilles Charrues de Carhaix (280.000). Six autres festivals passent cette année la barre des 150.000 spectateurs : Jazz in Marciac, Jazz à Vienne, Solidays, Hellfest, Electrobeach et les Francofolies de La Rochelle. On notera au passage que la Bretagne se taille la part du lion, avec 15 manifestations sur les 107 recensées.
Si on considère la fréquentation moyenne - plus significative dans la mesure où elle divise la fréquentation par le nombre de jours de la manifestation -, la Fête de l'Humanité, qui ne dure que trois jours, reste très largement en tête (266.000 spectateurs par jour), loin devant le festival interceltique (75.000) et Solidays (70.000). Viennent ensuite les Vieilles Charrues, le Hellfest, Lollapalooza Paris, Electrobeach, Main Square, We Love Green et Garorock.

Haut de page