"Boutiques éphémères" pour stimuler le commerce en centre-ville (16)

Publié le
par
Victor Rainaldi
dans

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Charente

Afin d’enrayer l’hémorragie d’habitants et de commerces qui dévitalise leur centre-ville, les élus de Barbezieux-Saint-Hilaire (4.800 habitants) s’attaquent d’abord à la redynamisation du commerce, avec notamment une action originale : les "boutiques éphémères". Cette initiative s’inscrit évidemment dans un projet global intégrant le logement et les espaces publics.

En 2014, la vacance commerciale comme celle des logements de l’hyper-centre de Barbezieux-Saint-Hilaire pouvait atteindre 25 % dans certaines rues. Le nouveau maire, André Meuraillon, et son équipe municipale font d’emblée de la revitalisation du centre-bourg une priorité. "Nous avons travaillé à la mise en place d’une stratégie globale pour redonner de l’attractivité à la ville. Le volet commercial en a constitué la première étape." Un projet qui sera facilité par la mise en œuvre du programme expérimental de l’AMI centre-bourg valant opération programmée d’amélioration de l’habitat (Opah) dont la ville est lauréate.

Premières actions de revitalisation sur le commerce

Le programme de revitalisation commence par des actions sur le commerce. Ma Boutique à l’essai offre aux porteurs de projet un loyer préférentiel auquel s’ajoute des services – banque, assurance, comptabilité – gratuits ou à tarifs réduits. En 2015, la commune obtient le label "Village étape" qui contribue à attirer davantage de touristes et à créer une dynamique plus favorable aux commerces. Le château, situé en centre-ville et rénové en 2015 par la communauté de commune dans le cadre du pôle d’excellence rural, favorise également cette dynamique complétée par l’installation d’une nouvelle signalétique des commerces et des services.

Diversifier l’offre commerciale avec des boutiques éphémères

Mais parmi l’ensemble des initiatives mises en application le maire retient surtout celle des boutiques éphémères lancées en concertation avec l’association des commerçants de Barbezieux. Sa présidente, Nathalie Berthonnaud, y a vu dès le départ "l’opportunité de diversifier l’offre commerciale et de l’adapter à une clientèle de familles avec enfants et de jeunes qui avait déserté le centre-ville".

L’idée est de tester une activité avant de s’installer

Le principe des boutiques éphémères est aussi simple qu’efficace : "Nous avons rencontré des commerçants exerçant déjà ailleurs et des porteurs de projet pour leur présenter les atouts de la commune en leur proposant de tester leur activité pendant quelques semaines en échange d’un loyer préférentiel dans des locaux inoccupés", indique la présidente. "Nous avons aussi rencontré les propriétaires bailleurs avec l’aide de la ville pour expliquer qu’eux aussi avaient intérêt à participer à cette opération en modérant leurs loyers. Des locaux ouverts avec des offres commerciales attrayantes valorisent leurs biens qui se déprécient quand ils demeurent fermés."

Offre complémentaire de celle des boutiques existantes

La première vague compte sept boutiques éphémères, rassemblant onze commerçants, certains s’étant réunis dans une même cellule commerciale, qui ouvrent en 2016 avant Noël. Chaque boutique a une identité propre avec une offre complémentaire de celle des commerces existants et souvent plus haut de gamme. Un artisan chocolatier a ainsi prolongé son bail jusqu’à fin avril avant de décider de s’installer définitivement. Une boutique de vêtements pour homme (la ville en manquait) est aussi sur le point de pérenniser son installation. Les commerces éphémères et sédentaires procèdent, en outre, à des échanges. Un produit vendu dans une boutique peut ainsi être présenté dans une autre de manière à s’exposer devant un public plus large. Sur ce point, précisons que la zone de chalandise immédiate de Barbezieux est de 20.000 habitants et de 80.000 en élargissant le périmètre.

Aide décisive de la commune aux commerçants

La deuxième vague de boutiques éphémères (1er mai - 31 juillet 2017) propose sept nouvelles offres commerciales (voir plaquette). Parallèlement l’association des commerçants lance deux fois par an des animations. Début juin, elle a organisé une animation spéciale sur deux jours avec After Work costumé, Battle de D.J., baptême de segway, essais d’overboard et randonnée à vocation plus familiale (voir plaquette). "L’ensemble des initiatives que nous prenons n’est possible qu’avec le soutien de la commune qui fait beaucoup d’efforts", reconnaît la présidente de l’association de commerçants. "Elle a, par exemple, augmenté notre subvention et elle nous apporte son aide technique pour organiser les animations et en assurer la sécurité."

Les clients reviennent déjà en centre-ville

Ces actions commerciales ont déjà produit des résultats. Beaucoup de commerces sédentaires constatent le retour de clients qu’ils ne voyaient plus. "Ils avaient pris leurs habitudes dans les grandes surfaces de périphérie ou allaient même jusqu’à Angoulême ou Bordeaux situées à moins d’une heure de route. La diversification de l’offre, la qualité de l’accueil et du conseil les ont ramené à Barbezieux", précise la présidente de l’association des commerçants.

L’action sur le logement et l’espace public va consolider l’attractivité

Si la première étape du programme de réhabilitation envoie des signaux très encourageants, les prochaines devront les confirmer. Plusieurs projets sont en cours ou en préparation. Par exemple : la construction d’une maison de santé pluridisciplinaire, le recrutement d’un manager de centre-ville, la signature en juillet la convention Opah avec l’Anah, la création d’un parking de 100 places en centre-ville, des aides à la rénovation des façades et devantures, le réaménagement du parvis du château et bien sûr une troisième vague de boutiques éphémères prévue fin 2017. Aux yeux du maire, "seules des actions concertées de tous les acteurs intéressés et notamment de la communauté de communes sur l’ensemble des leviers - logement, commerce, services, espaces publics - permettront de redonner une attractivité durable au centre-ville." 

Commune de Barbezieux-Saint-Hilaire

Nombre d'habitants :

4800
26 rue Marcel Jambon
16300 Barbezieux-Saint-Hilaire
contact@mairie-barbezieux.fr

André Meuraillon

Maire

Nathalie Berthonnaud

Présidente de l'association des commerçants de Barbezieux
Haut de page