Centrale hydraulique de Saut Maman Valentin à Mana - 2012

Publié le
par
Banque des Territoires
dans

Développement durable

Energie

Guyane

Création d'une unité de production d'énergie renouvelable en Guyane. Objectif : répondre à la demande en électricité consécutive à l'accroissement démographique et d'équipement des ménages.

Le projet en bref

Frise chronologique

Chiffres clés

5 mW de puissance électrique

Impact et intérêt

La Guyane dispose d'un mix énergétique ultramarin en énergies renouvelables grâce au barrage de Petit Saut et à un parc photovoltaïque

Zoom

Le projet consiste à construire une centrale hydroélectrique au fil de l'eau à Saut Maman Valentin sur le fleuve Mana, au nord ouest du département de la Guyane, à 50 km de Saint-Laurent-du-Maroni.

Moyennant un bail emphytéotique passé avec l'Etat pour une durée de 40 ans, un bâtiment-usine est contruit en rive droite du fleuve et un ouvrage permet à la fois le passage des pirogues et celui des poissons.

Les estimations médianes d'EDF nécessitent un accroissement de 51 mW de production d'ici 2020 malgré la maîtrise des économies d'energie.

L'équipement hydromécanique de la centrale se compose de trois turbines de type Kaplan, le raccordement au réseau EDF est réalisé sur 28 km. Le coût se monte à 23 millions d'euros auquel s'ajoute une rehausse réalisée en 2014 (4,4 millions d'euros) portant l'installation à une puissace à 5,5 mW, sur 120 mW totaux .

Les acteurs

Le rôle de la Banque des Territoires

mode d’intervention : investisseur

montant de l'investissement : 1,12 M€ sur un financement total de 28 M€

Les partenaires

Voltalia

Groupe Mulliez ( co-actionnaire de Voltalia Guyane)

Haut de page