Une réalisation Banque des Territoires

Co-investissement dans la centrale photovoltaïque de Labarde (33)

Dans le cadre de son partenariat avec l’entreprise JP Énergie Environnement (JPee), la Banque des Territoires a accompagné la création d’une centrale photovoltaïque sur une ancienne décharge à Labarde, près de Bordeaux. Avec ses 60 hectares, elle fait partie des plus grandes installations solaires en aire urbaine d’Europe.

Si vous souhaitez continuer et lire nos vidéos, vous devez nous donner votre accord en cliquant sur le bouton ci-dessous.

En bref

Frise chronologique

Chiffres clés

Coût global
60 M€
Installation de panneaux photovoltaïques
140000
Capacité de production d’électricité de source renouvelable par an
75 GWh

A retenir

La plus grande centrale photovoltaïque européenne en aire urbaine

Un co-investissement, avec option d’achat de la Banque des Territoires de 49 % des titres du projet développé par JPee

Le site produit par an l’équivalent de la consommation électrique de 28 % de la population bordelaise

Montage

  • Investissement : 5,8 M€

Zoom

Le projet de centrale photovoltaïque de Labarde s’inscrit dans le cadre du partenariat signé en 2018, puis renouvelé en 2021, entre la Banque des Territoires et la société JP Énergie Environnement (JPee). Cette entreprise familiale, française et indépendante développe, finance, construit et exploite des parcs éoliens et solaires partout en France. Alors que JPee et la Banque des Territoires ont d’ores et déjà co-investi dans plus de 30 projets solaires et éoliens pour une puissance installée d’environ 325 MW, l’objectif est désormais porté à 700 MW d’ici à 2028. 

La centrale photovoltaïque de Labarde parmi les plus grandes centrales solaires d’Europe en aire urbaine

Parmi les projets pour atteindre cet objectif, il y a le parc photovoltaïque de Labarde, situé dans la Communauté urbaine de Bordeaux et mis en service fin 2021. La nouvelle centrale donne une seconde vie à 60 hectares de foncier, anciennement occupés par une décharge d’ordures ménagères. 

Ses 140 000 panneaux photovoltaïques, pour une puissance électrique installée de 59 MW, permettent de produire 75 gigawattheures d’électricité de source renouvelable par an, soit l’équivalent de la consommation électrique de 28 % de la population bordelaise (environ 70 000 habitants). L’installation contribue également à éviter l’émission de 3 000 tonnes de CO2 par an. Il s’agit à ce jour de l’une des plus grandes centrales solaires d'Europe implantée en aire urbaine. 

Une centrale solaire avec une spécificité technique 

Hormis sa taille, la centrale photovoltaïque de Labarde a une autre particularité : elle n’est pas implantée dans le sol mais repose sur une membrane géotechnique posée sur toute la surface de la décharge, puis lestée de 30 centimètres de terre. Cette installation garantit l’étanchéité et évite le risque de pollution des nappes profondes de l’estuaire de la Garonne, tout proche.

L’investissement de la Banque des Territoires 

La Banque des Territoires a investi 5,8 M€ dans le projet de Labarde. Comme le prévoit son partenariat avec JPee, elle détient 49 % des titres du projet, une fois au stade prêt-à-construire avec complément de rémunération EDF sécurisé au titre de la vente d’électricité. Avec 51 %, JPee en garde le contrôle.

Deux autres projets de centrales solaires situés dans la banlieue de Bordeaux devraient prochainement voir le jour, dont un à Pessac pour valoriser à nouveau une ancienne décharge.

Les acteurs

Une réalisation de la Direction Régionale de Nouvelle-Aquitaine

Contacter votre direction régionale