Localtis, un média Banque des territoires

Cantine scolaire - Chalon-sur-Saône entérine la fin du menu sans porc dans ses cantines

La fin du menu de substitution au porc dans les cantines scolaires de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) a été définitivement entérinée mardi 29 septembre au soir par le conseil municipal, avant une nouvelle bataille judiciaire. Son maire (LR) est Gilles Platret, également co-président du groupe de travail "Laïcité" de l'Association des maires de France (AMF).
Sur les 43 conseillers municipaux de Chalon-sur-Saône, seuls les 7 élus d'opposition de gauche ont voté contre et un élu Modem de la majorité s'est abstenu. Absente au conseil municipal, la première adjointe, (UDI) Isabelle Dechaume, a expliqué dans un communiqué s'être "mise en retrait", n'ayant pas "la même approche" de la laïcité que celle proposée par le maire Les Républicains Gilles Platret. L'élue a cependant estimé ne pas "remettre en cause l'unité" de la majorité municipale.
Ce vote du conseil municipal devrait ouvrir un nouvel épisode judiciaire, la Ligue de défense judiciaire des musulmans ayant annoncé "dans les jours qui suivront" un nouveau "recours en excès de pouvoir et un référé-suspension". Mi-août, le tribunal avait rejeté ce recours en référé au motif que la condition d'urgence n'était "pas remplie", aucun repas contenant du porc ne devant être servi avant le 15 octobre. "Si le tribunal avait estimé en août qu'il n'y avait pas d'urgence, une tranche de jambon doit être servie aux enfants le 15 octobre. Donc, il y aura véritablement urgence", fait valoir l'association.