Châlons-en-Champagne redonne vie à un quartier vieillissant (51)

Quartier en voie de dégradation, proche du centre-ville de Châlons-en-Champagne, le Verbeau est en rénovation urbaine sur un périmètre composé exclusivement de logements sociaux. Mais au-delà, c’est tout le quartier qui va bénéficier d’un profond réaménagement avec un objectif de mixité sociale affirmé.

Quartier ouvert et traversant reliant la périphérie de Châlons-en-Champagne à son centre-ville, le Verbeau souffrait de maux communs à beaucoup de quartiers de France. Construit durant les années 1960, il concentrait une très forte proportion de logements sociaux vieillissants (80 %). Il abrite une population jeune, composée de nombreux ménages monoparentaux et de locataires fragiles sur les plans économique et social. L’insécurité y engendrait des difficultés sans excès particulier, mais elle ternissait l’image du quartier et donc son attractivité.

Redorer l’image du quartier

Dans le cadre du Nouveau programme national pour le renouvellement urbain (NPNRU), une première phase de rénovation urbaine, Cœur de quartier 2019-2022, a été lancée pour réhabiliter des logements Hlm ainsi que les espaces et les équipements publics, qui n’avaient jamais déserté le Verbeau. « Notre stratégie a consisté à travailler d’abord sur le cœur du quartier pour lui redonner de l’attractivité, le sécuriser et améliorer ainsi son image afin d’attirer de nouveaux habitants » explique l’adjoint au maire en charge de l’Aménagement et des grands projets urbains, Christophe Guillemot.

Un nouveau centre commercial, une offre séduisante

Dans cette perspective, la reconstruction du centre commercial du Verbeau, squatté et mal fréquenté, a été considérée comme une priorité. « Ses commerces fermaient les uns après les autres et ce site cristallisait les mécontentements », précise encore l’adjoint au maire. Pour reconstituer son offre dans les plus brefs délais, il a été sorti des procédures chronophages du NPNRU et porté par l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT), qui intègre désormais l’ex-établissement public national d’aménagement et de reconstruction des espaces commerciaux et artisanaux (EPARECA). Une initiative payante puisque le nouveau centre commercial propose depuis fin 2020 une offre séduisante : supérette, coiffeur, cabinet infirmier, boulangerie, pizzeria, boucherie, bar-tabac avec terrasse…

Espaces et équipements publics rénovés

La réhabilitation du vaste espace paysager qui jouxte le centre commercial est très avancée. Cette esplanade arborée assure la desserte des divers équipements publics installés sur son pourtour : gymnase, centre social et culturel, ainsi que le multi accueil de 95 berceaux et l’école maternelle, désormais regroupés au sein du pôle 0-6 ans. La plupart des bâtiments sont déjà entièrement rénovés ou reconstruits. Par ailleurs, deux groupes scolaires, un public et un privé, sont également présents à proximité. Les immeubles de la première couronne de cette esplanade ont fait l’objet d’une profonde réhabilitation, notamment pour l’isolation thermique.

D’abord le cœur puis la périphérie

La réhabilitation et la résidentialisation des immeubles vont s’élargir par cercles concentriques autour du cœur de quartier. Ces travaux sont portés par le bailleur social, dans le cadre d’une convention avec l’Agence nationale de rénovation urbaine (Anru). Le réaménagement du Verbeau va conduire à la démolition de barres Hlm et au relogement de leurs habitants. L’ensemble de l’opération de rénovation a aussi permis de mieux définir les différents espaces fonciers, dont on ne savait plus pour certains s’ils appartenaient au bailleur social, à la ville ou à des privés.

Objectif mixité sociale

Camille Maillard, cheffe du service Habitat et renouvellement urbain de la communauté d’agglo rappelle que « cette opération de réaménagement a bien sûr l’objectif de redonner de la mixité sociale au quartier. » C’est dans ce but que le centre commercial et l’esplanade qui le bordent, ainsi que les équipements publics et les logements autour ont été rénovés en priorité. « Ces premières réalisations ont vocation à donner envie à des habitants plus à l’aise économiquement de s’installer dans le quartier. L’offre de logements va donc être différenciée avec la construction de petites maisons individuelles et le développement de l’accession sociale à la propriété », indique-t-elle. Le quartier va également être maillé de voies de circulation douces, pour favoriser les déplacements piétons et l’usage du vélo pour circuler dans le quartier, le traverser et accéder au centre-ville.

Bilan à mi-parcours

L’adjoint au maire en charge de l’aménagement et des grands projets urbains est satisfait de constater que le cœur du quartier bat à nouveau : « Nous avons pu reconstruire le centre commercial très vite en le sortant du NPNRU et toutes les cellules commerciales sont aujourd’hui ouvertes. Les équipements et espaces publics étaient presque tous achevés cet été et nous avons pu organiser sur l’esplanade une grande manifestation de cirque qui a permis aux Châlonnais de découvrir l’ampleur des changements du Verbeau. Si, à la fin du programme de réaménagement, le quartier retrouve une réelle mixité sociale, nous pourrons être pleinement satisfaits. »

Le budget et les financeurs

Le budget total du réaménagement du quartier du Verbeau est estimé entre 95 et 96 millions d’euros. Près de la moitié sera financée par le bailleur social qui porte les opérations les plus coûteuses de destruction (356 logements), reconstruction et réhabilitation-résidentialisation (1.239 logements). Parmi les autres financeurs se trouvent la CAF, la région Grand Est, le conseil départemental de la Marne, le Fonds européen de développement régional (Feder), Action Logement, l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru). La Banque des Territoires a financé des études d’ingénierie et contribué au montage du protocole avec l’Anru. Restent à la charge de la communauté d’agglomération 2,5 millions d’euros HT et 4 millions d’euros HT pour la ville.

Commune de Châlons-en-Champagne

Nombre d'habitants :

44246
place du Maréchal Foch
51000 Châlons-en-Champagne

Christophe Guillemot

Adjoint au maire, en charge de l’aménagement et des grands projets urbains

Châlons-en-Champagne Agglo

Nombre d'habitants :

80000

Nombre de communes :

46
6, rue Joseph-Marie Jacquard
51009 Châlons-en-Champagne Cedex

Camille Maillard

Directrice adjointe, chef du service habitat et renouvellement urbain