Chasse au trésor high-tech pour découvrir le patrimoine local

Publié le
dans

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Ille-et-Vilaine

En Ille-et-Vilaine, le comité départemental du tourisme et le conseil général ont mis en place des chasses au trésor des temps modernes. Le geocaching (1) est une activité originale et ludique pour découvrir la Haute-Bretagne.

C’est une tendance qui se renforce : les touristes mais aussi les habitants, et notamment les familles avec jeunes enfants, ont souvent envie de mieux connaître le territoire de leurs vacances et de leurs loisirs. Le comité départemental du tourisme de Haute-Bretagne propose depuis 2009 une nouvelle manière de découvrir des lieux culturels ou naturels, grâce au geocaching. Le CDT et le conseil général ont choisi de placer l’habitant au cœur de la stratégie touristique. Ainsi des actions telles le geocaching ont pour but de les sensibiliser à l’offre touristique du département pour qu’ils en deviennent des consommateurs, puis ensuite, des ambassadeurs auprès des hôtes et amis qu’ils reçoivent.
Concrètement, les visiteurs munis d'un GPS ou d’un smartphone partent à la chasse au trésor, chaque parcours étant le prétexte à la découverte d'un ou plusieurs sites d'intérêt touristique. A titre d'exemple, le parcours de Bécherel permet de découvrir le château, un lavoir, des maisons médiévales et des sites naturels.

Partenariat étroit avec les vingt offices de tourisme du département

Aujourd’hui, sur le département d’Ille-et-Vilaine, cinquante-deux parcours sont proposés avec au bout de chacun un trésor à découvrir. "La création de parcours et l’entretien des caches ont été largement facilités par un partenariat étroit avec les vingt offices de tourisme du département qui ont une bonne connaissance de leur territoire", précise Sophie Morche, responsable de la promotion du geocaching au comité départemental du tourisme. Sur www.tresorsdehautebretagne.fr, le "chasseur de trésor" a la possibilité de choisir son parcours geocaching en fonction de son niveau de difficulté, de sa durée ou de sa thématique. "Il est en effet indispensable de créer des parcours adaptés aux différents types d’usagers."

Règle du jeu

Pour découvrir les trésors, il existe deux types de parcours : avec énigmes (multi-cache) ou sans énigme (cache traditionnelle). La cache renferme des petits objets (porte-clefs, crayons…) que le "geocacheur" peut récupérer à condition d’en remettre un de même valeur à la place. Un carnet permet de laisser un commentaire. L’expérience ne s’arrête pas là puisqu’une fois rentré chez lui, le geocacheur peut partager son expérience sur le site internet avec la communauté en ligne, en déposant son témoignage. Pour jouer, il suffit d’avoir un GPS ou un smartphone, des chaussures de marche et un bon sens de l’observation. Pour ceux qui n’en possèdent pas, le CDT et les offices de tourisme proposent des GPS gratuitement ou en location à la journée contre une caution.

Conditions de la réussite : communiquer, bien cibler, relayer et entretenir

"En plus de la diffusion de flyers, d’affiches dans les sites touristiques, de panneaux ludiques, du site internet et de jeux-concours lors de salons, nous essayons en permanence d’innover pour faire connaître ces parcours, raconte la responsable de la promotion geocaching. Un partenariat avec les Gîtes de France a été conclu à cet effet. Autre facteur de réussite : le fait de disposer de personnes relais sur place permet de réagir vite en cas de dégradation d’une cache ; d’où l’importance du partenariat avec les offices de tourisme. Nous avons d’ailleurs dispensé une formation de trois heures au personnel des offices afin de leur expliquer la manière de présenter le geocaching aux touristes et habitants, le fonctionnement des GPS ou encore comment créer un parcours."

Premier bilan très encourageant

Quant au succès du geocaching : "Nous n’avons pas la possibilité de recenser tous les usagers du geocaching mais nous observons que le nombre de personnes inscrites sur notre site internet est passé de 400 début 2011 à 1.000 aujourd’hui et que le nombre de commentaires déposés sur internet est croissant, environ deux commentaires par jour depuis le lancement du nouveau site internet en mars dernier", se félicite la responsable de la promotion geocaching qui précise aussi que d’autres départements intéressés peuvent la contacter pour en savoir plus.

Xavier Toutain / Agence Traverse pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info


Le concept de geocaching d'origine américaine, est apparu pour la première fois en France en 2001 et à ce jour près de trente mille caches sont actives sur tout le territoire national.

 

Comité départemental du tourisme Haute-Bretagne Ille-et-Vilaine

Nombre d'habitants :

977000

Nombre de communes :

353

5 Rue du Pré Botté - BP 60149
35101 Rennes cedex 3

François Richou

Président

Sophie Morche

Assistante développement et promotion geocaching
Haut de page