Conseil en énergie partagé en Cornouaille (29)

Publié le
dans

Environnement

Energie

Finistère

Créée en 2010, l'agence d'urbanisme Quimper Cornouaille Développement est un outil d'ingénierie stratégique au service des acteurs publics et économiques de Cornouaille. A travers la mise en œuvre du programme Conseil en énergie partagé proposé par l’Ademe, elle propose à 95 communes du sud Finistère, de les aider à maîtriser la consommation d'eau et d'énergie de leur patrimoine communal.

L'Agence Quimper Cornouaille Développement emploie une trentaine de salariés dont sept spécifiquement affectés au pôle Energie : deux animent l'Espace info énergie qui renseigne les particuliers, trois sont dédiés au dispositif Conseil en énergie partagé (CEP) à destination des collectivités, un accompagne la démarche Energie Climat et un gère des dossiers sur le thème de la précarité énergétique. De plus, un chef de service coordonne le pôle et une personne assure une partie du secrétariat. Avant de mettre en œuvre le conseil en énergie partagé, l’agence a dû s’organiser pour répondre aux principes de fonctionnement de ce dispositif national.

Un CEP pour 40.000 habitants

Un poste de CEP atteint son potentiel lorsque l'énergéticien accompagne un ensemble de communes représentant 40.000 habitants (lire également Treize années de conseil en énergie partagé sur le Pays de Morlaix). La règle actuelle étant que les communes s’engagent sur trois ans et versent une participation de 1 euro par habitant et par an. En attendant que ce potentiel soit atteint, l'Ademe, la région, le conseil général et certaines communautés de communes participent au financement du service. A Quimper Cornouaille Développement, deux postes de CEP sont à ce niveau et le troisième, créé en juin 2013 a déjà atteint la moitié de cet objectif.

Un interlocuteur CEP désigné par commune

Lorsqu'une commune décide de s'engager dans la démarche, une convention est signée avec l’agence. Outre la durée et la participation de la commune, elle désigne trois référents, interlocuteurs de l’énergéticien du CEP : un élu, un agent des services techniques et un des services administratifs.

Une montée en charge progressive des solutions

Une fois la convention signée, le conseiller CEP de l’agence Quimper Cornouaille Développement commence par un bilan des consommations de la commune sur les trois dernières années : il compile les factures du patrimoine bâti, de l'éclairage public et des déplacements qui sont pour l'essentiel le fait des services techniques. Ce bilan conduit toujours à proposer dans un premier temps aux élus de renégocier les contrats et d’obtenir des réductions de factures représentant jusqu’à la moitié du coût du service du CEP. "Pour être reconnu au sein de la commune, il faut commencer par des choses simples qui permettent d’économiser sans investir, explique Alexandre Carré, conseiller à Quimper Cornouaille Développement. C'est la même chose pour l'eau, avec le réglage des débits des robinets et des chasses d'eau qui permettent de substantielles économies". Parallèlement le conseiller, s'appuyant sur les bilans réalisés, met en évidence que certains bâtiments sont davantage consommateurs que d'autres et commence les investigations techniques. C'est la phase dite de "pré-diagnostic". Elle permet de proposer aux élus des travaux plus lourds et d'évaluer leurs impacts sur les consommations.

Au terme des trois premières années, la commune peut reconduire la convention et c'est ce qu'ont déjà fait cinq communes qui avaient inauguré le dispositif en 2009.
Sur les 92 communes éligibles en Cornouaille, 29 sont conventionnées, ce qui représente 100.000 habitants. Il reste donc d'importantes marges de progression. Lorsque l'on sait que pour un euro investi dans le conseil en énergie partagé, trois sont économisés, cela fait réfléchir. D’autant plus que les communes consultent le conseiller CEP sur les projets de rénovation et de constructions neuves de façon à envisager très en amont la façon d'économiser l'énergie et l'eau.

Luc Blanchard, Studio Graph, pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Agence Quimper Cornouaille Développement

Nombre d'habitants :

347000

Nombre de communes :

95
3 rue Pitre Chevalier CS 40002, Immeuble Le Marygold
29018 Quimper Cedex
contact@quimper-cornouaille-developpement.fr

Jean-Claude Sacré

élu référent énergie et président de Concarneau Cornouaille agglomération

Alexandre Carré

Conseiller en énergie partagé
Haut de page