Coopération décentralisée : échanges fructueux entre un archipel tanzanien et la communauté d’agglomération Rochefort Océan

Publié le
par
Luc Blanchard
dans

Europe et international

Charente-Maritime

Durant trois ans, de 2014 à 2016, la communauté d’agglomération Rochefort Océan s'est investie dans un projet de coopération décentralisée avec Kilwa, au sud de la Tanzanie. Les deux collectivités ont beaucoup appris de ces échanges qui se poursuivent aujourd'hui de façon informelle.

La communauté d’agglomération Rochefort Océan a entamé il y a plusieurs années une démarche Grands Sites de France visant à être labellisée 'Estuaire de la Charente, arsenal de Rochefort". Le réseau des Grands Sites travaille en étroite collaboration avec le ministère des Affaires étrangère et c'est par cet intermédiaire que l'agglomération s'est vu proposer une coopération avec un village tanzanien.

Nombreux traits communs

L'archipel tanzanien de Kilwa est composé de trois îles sur le littoral de l'océan Indien et possède un ancien comptoir arabe, classé patrimoine mondial par l'Unesco. La communauté d'agglomération Rochefort Océan est bordée par l'océan atlantique et son arsenal est lui aussi remarquable. À Kilwa travaillent de nombreux sauniers ; les marais salants prospèrent également dans l'estuaire de la Charente et sur l'île de Ré...

Bien loin mais proche

C'est cette proximité, à plusieurs milliers de kilomètres de distance, qui a conduit les deux collectivités locales et l'association CRAterre, une référence dans le domaine de l'architecture en terre, lauréate d'un appel à projets européen, à bâtir un projet de développement durable.

Projet polymorphe

Le projet visait, en travaillant avec la population de Kilwa, à valoriser le patrimoine naturel et bâti. Cela s'est traduit par la construction d'un office du tourisme en matériaux locaux (pierres, bois, terre et fibres végétales), par la mise au point d'outils de communication papiers et audio-visuels, par un inventaire du patrimoine culturel et naturel à proximité du site Unesco, mais aussi par des échanges de bonnes pratiques entre les guides touristiques et l'office du tourisme de Rochefort, ainsi que des échanges entre les producteurs de sel de l'île de Ré et ceux de Kilwa...

Des échanges culturels mais pas que…

Par ailleurs, de nombreux échanges ont eu lieu entre élus et techniciens sur les documents d'urbanisme, le développement économique, la démocratie locale... À raison d'une à deux missions par an, pendant trois ans, cinq délégations ont été reçues à Kilwa et trois à Rochefort. L'agglomération y consacrant un budget de 15.000 euros par an.

Démocratie locale et pratiques participatives

Parmi les apports de la coopération décentralisée, le directeur général adjoint de la communauté d’agglomération Rochefort Océan, Rémi Decoster, souligne ceux liés à la démocratie locale : "Là-bas, les échanges, en amont des projets, sont moins encadrés qu'ici. Il est plus facile d'aborder les questions de fond. Au contact des élus tanzaniens, les élus charentais ont pu faire évoluer leurs pratiques pour les rendre plus participatives."

Valoriser la construction à partir des ressources du territoire

Pour Sébastien Moriset, de l'association CRAterre, les Tanzaniens ont aussi beaucoup à nous apprendre en termes de développement durable : "Ce qui est intéressant à Kilwa c'est que les gens habitent depuis des millénaires dans des maisons très simples, faites de bois, de fibres, de roseaux et de terre. Elles sont rapidement construites et retournent à la terre quand elles ne servent plus. Ce sont ces constructions que nous voulions valoriser en marge du site de l'Unesco, témoins de l'architecture swahilie, à base de pierres et de chaux." L'office du tourisme de Kilwa, construit par CRAterre en 2015, témoigne que l'architecture moderne peut bénéficier des techniques de constructions ancestrales.

Mobiliser les acteurs privés et les jeunes

Le directeur général adjoint de la communauté d’agglomération Rochefort Océan note également qu'il est important que les projets mobilisent des acteurs privés : "Il ne faut pas se contenter de nouer des liens entre élus et techniciens, explique-t-il, à Kilwa l'implication des guides touristiques, des sauniers et même des lycéens, qui ont noué des liens dans le cadre de cette coopération, a considérablement enrichi les échanges".

Trois ans plus tard, en 2018, ce sont ces contacts souvent informels avec des acteurs privés qui perdurent, plus que les relations institutionnelles.

Communauté d'agglomération Rochefort Océan

Nombre d'habitants :

63288

Nombre de communes :

25
3, avenue Maurice Chupin - Parc des Fourriers, BP 50224
17304 Rochefort Cedex

Rémi Decoster

Directeur général adjoint

CRAterre-ENSAG, Grenoble

60 avenue de Constantine - CS 12636
38036 Grenoble Cedex 2

Sébastien Moriset

Chargé de mission Kilwa
Haut de page