Déchets verts : un service de broyage à domicile dans le Bas-Chablais (74)

Publié le
dans

Environnement

Energie

Haute-Savoie

Le service saisonnier de broyage à domicile de déchets verts a été mis en place depuis 2012 par la communauté de communes du Bas-Chablais. Les interventions sont gratuites jusqu’à une heure de broyage. Au-delà, une participation financière est demandée aux usagers.

Le constat de la très forte augmentation des apports en déchets verts dans ses trois déchetteries a été un déclic pour la communauté de communes du Bas-Chablais (Haute-Savoie, 17 communes, 36.000 habitants). "Cette évolution concerne d’ailleurs tout autant les déchets verts que les ordures ménagères, les cartons, les emballages, le verre ou les plastiques… Autant de matières qui nous coûtent et qui, traitées correctement, pourraient augmenter nos recettes. Sans parler de l’évolution de la réglementation à laquelle la communauté doit se conformer", souligne Dominique Bonnazzi, vice-président chargé de la gestion des déchets.

Les déchets verts, 34% des apports en déchetterie

"Entre 2004 et 2013, le flux a augmenté de 37%. En 2013, ce sont 4.264 tonnes de déchets verts qui ont été déposées dans les trois déchetteries, soit environ 118 kg par habitant, observe le vice-président chargé de la gestion des déchets." Il fallait aussi sensibiliser les habitants.
En plus d’une incitation forte au compostage individuel (avec 1.200 foyers équipés depuis 2008), la communauté de communes a décidé d’expérimenter dès l’automne 2012 un service de broyage à domicile.

Deux campagnes par an

Le service est programmé en deux campagnes - printemps, automne - et concerne les branchages après tailles de haies ou d’élagages. Il est effectué sur rendez-vous. La communauté a signé une convention avec une association d’insertion qui met à disposition une équipe de 3 à 4 personnes, encadrées par un animateur. L’usager doit être présent lors de l’intervention, qui est réalisée à proximité d’un chemin carrossable pour la circulation du matériel de broyage. Pour chaque intervention le volume accepté oscille de 2 à 20-25 m3 maximum. La matière broyée n’est pas emportée, mais réutilisée sur place. Une brochure explique les usages possibles : en mélange avec le compost ou en paillis. Outre la réduction des tonnages en déchetterie, ce service a également l’avantage de limiter les déplacements vers les déchetteries (soit un tiers des 180.000 véhicules concernés).

330 tonnes broyées en 69 jours

Entre 2012 et fin 2014, après quatre campagnes, la montée en puissance du broyage de déchets verts à domicile est significative : 700 m3 lors de la première campagne en 2012, et 2.350 m3 en 2013, soit environ 330 tonnes en 69 jours d’intervention. En juin 2014, le service a été pérennisé avec une modification pour la gratuité : au-delà d’une intervention d’une heure a été instauré un tarif de 35 euros, à 70 euros (20% des cas). Pour ne pas concurrencer les entreprises la durée d’intervention maximum est limitée à trois heures.

Une clé de la réussite : l’implication des élus et des services qui apporte une réelle cohésion. "Pour affirmer la cohérence d’une politique de réduction des déchets qui articule ordures ménagères, tri sélectif et déchetteries."

Michel Léon, Titres & Chapos pour la rubrique Expériences des sites et www.localtis.info

Communauté de communes du Bas-Chablais

Nombre d'habitants :

35970

Nombre de communes :

17

Domaine de Thénières
74140 Ballaison
secretariat@cc-baschablais.com

Dominique Bonazzi

Vice Président chargé de la gestion des déchets
Haut de page