Déconfinement du secteur énergétique : Elisabeth Borne vise un retour à la normale en septembre

Auditionnée ce 30 avril sur le thème de l'énergie par la commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale, la ministre de la Transition écologique et solidaire Elisabeth Borne a souligné qu'au plan national l'approvisionnement et la distribution se poursuivent sans rencontrer de difficultés majeures. "Le secteur gazier fonctionne bien, une baisse de 20% de la consommation a été constatée. Les approvisionnements se poursuivent, le remplissage des stockages démarre en vue d'atteindre un bon niveau cet hiver. La consommation électrique a chuté en moyenne de 10%". La volatilité et l'absence de visibilité sur le prix des énergies fossiles a des répercussions, notamment sur "le secteur le plus en difficulté, celui de la chaleur renouvelable". La crise fait également ressortir l'enjeu de "souveraineté technologique" lié à la relocalisation des filières de production de batteries ou de panneaux photovoltaïques. S'exprimant sur le redémarrage progressif des activités dans ce secteur, la ministre table sur un retour à la normale en septembre. Pour accompagner le déconfinement, de grands opérateurs comme Enedis vont sortir de leurs plans de continuité d'activités (PCA), un outil dont la ministre a salué l'aspect précieux. Cet opérateur reprend ainsi progressivement ses chantiers de raccordement, 85 cette semaine, 200 dès la semaine prochaine.
Elisabeth Borne a par ailleurs annoncé la publication prochaine d'un arrêté sur la réfection des bornes de recharge : "Pour l'heure, 75% des aires d'autoroutes n'en sont pas dotées, il faut accélérer leur déploiement pour tenir l'objectif de 100.000 bornes d'ici la fin du quinquennat". Un mauvais signal a été donné à l'ensemble de ce secteur avec la récente fermeture de la société Izivia (filiale d'EDF) et de son parc de bornes à charge rapide (189 bornes du réseau Corri-Door. "Nous étudions des solutions de reprise de ces bornes avec les sous-concessionnaires. La Banque des Territoires souhaite aussi s'impliquer dans le déploiement de notre réseau national de bornes et, autre bonne nouvelle, cet enjeu figure parmi les axes du plan de relance européen", a conclu la ministre.

 

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle