Depuis 2016, Ouestgo, le covoiturage de proximité du Grand Ouest, prend de l’ampleur (44)

Publié le
par
Delphine Lethu
dans

Transport mobilité durable

Loire-Atlantique

En 2018, via un groupement de commande, sept collectivités de Bretagne et de Loire-Atlantique ont lancé Ouestgo, une plateforme mutualisée de covoiturage de proximité, gratuit et solidaire. Un an plus tard, 56 collectivités locales y adhèrent. Exemple avec l’agglomération de Saint-Nazaire, l’une des collectivités fondatrices.

La Carene (Saint-Nazaire agglomération, 10 communes, 124.000 habitants) est un territoire industriel étendu où la part modale de la voiture est encore de 71 %. L’agglomération avait lancé il y a une dizaine d’années le marché du service de covoiturage mutualisé avec la métropole nantaise et le département de Loire Atlantique. L'expérience s’est achevée, le dispositif manquait de réactivité pour les usagers, et comme beaucoup de collectivités, la Carene avait fait le constat qu’une plateforme de covoiturage doit atteindre une masse critique d’utilisateurs sur une zone géographique plus vaste pour être efficiente.

En quête d’un modèle économique pour le covoiturage local et quotidien

"Le covoiturage fonctionne bien à l’échelle nationale entre grandes agglomérations, explique Jean-Jacques Lumeau, élu en charge des grands services publics. En revanche, les opérateurs n’ont pas trouvé de modèle économique pour le covoiturage quotidien. En mutualisant des moyens, plusieurs territoires proches peuvent donner de la visibilité et de l’efficacité à ce type de service, et l’intégrer à leurs propres politiques de mobilité globale." Depuis mai 2018, la Carene s’est associée à d’autres collectivités du Grand Ouest pour lancer une nouvelle plateforme mutualisée pour le covoiturage de proximité, Ouestgo.
C’est l'Ademe qui a mis en lien les réseaux de mobilité existants en Bretagne et Pays de la Loire. En 2016, six collectivités se réunissent en groupement de commande pour lancer le projet Ouestgo, auquel participent la région Bretagne, le département du Finistère, Rennes Métropole, Nantes Métropole, Brest Métropole, la Carene et la Drzal Bretagne. La maîtrise d’œuvre de la plateforme Ouestgo est confiée au syndicat mixte Mégalis Bretagne sur la base de la plateforme initialement développée par Covivo.
Le service est gratuit pour les utilisateurs et le coût d’exploitation est financé par les tarifs d’adhésion des structures qui passent une convention avec Mégalis pour bénéficier des services de la plateforme Ouestgo. Le montant de l’abonnement annuel est modulé selon le nombre d’habitants (voir encadré Financement). Celui de la Carene s'élève à 2.500 euros par an.

Les trajets de courte distance, notamment domicile-travail

Le champ d’action d’Ouestgo est le déplacement de proximité et solidaire. "La cible, ce sont les trajets de courte distance, notamment domicile-travail qui représentent un parcours moyen entre quatorze et vingt kilomètres. Nous voulons offrir ce service aux salariés, qu’ils soient habitants de l’agglomération, ou bien venant de l’extérieur pour y travailler, explique la responsable de mission transport et mobilité de la Carene, Nolwen Biche. Dans de nombreuses entreprises du territoire les salariés s’organisent pour covoiturer entre eux quand ils se connaissent. Nous avons décidé d’élargir le principe en renforçant les liens avec les territoires proches." En adhérant, les collectivités ont accès à de nombreux services sécurisés et gratuits pour animer et organiser le covoiturage. La plateforme se veut suffisamment souple pour tenir compte des spécificités de chaque territoire (ruralité, tourisme...).

L'animation, une composante essentielle de la réussite

 "L’animation est l’une des clés de la réussite", estime la responsable de mission transport et mobilité. La plateforme Ouestgo propose des fonctionnalités pour enrichir les usages : réseau social pour des communautés d’usagers, intégration de calculateurs d’itinéraires de transports publics … (voir encadré). En outre, la Carene et sa voisine Cap Atlantique (15 communes, 74.000 habitants) ont délégué le dispositif d'information et d’animation à Alisée, association ligérienne d'information et de sensibilisation à l'énergie et l'environnement. Ses animateurs, présents sur l’espace public, proposent régulièrement des informations sur le covoiturage, recueillent les besoins et facilitent l'inscription au service. Ils s’adressent également aux salariés en se rendant dans les entreprises pour faciliter les adhésions au service. Enfin, ils ciblent les covoitureurs sensibles à l'idée de rendre service à une personne en insertion. Le dispositif d’animation est financé dans le cadre de "Territoire mobilité durable" à hauteur de 54.000 euros par l'Ademe, 33.000 euros pour la Carene et 8.000 euros pour Cap Atlantique par an. Une convention est signée pour trois ans.

56 collectivités adhérentes et perspectives de développement

Courant 2019, près de 56 collectivités en Bretagne et Pays de la Loire ont conventionné avec Mégalis Bretagne pour accéder au service Ouestgo. Leurs contributions permettent de développer une nouvelle version de la plateforme fin 2019. Une des avancées sera d’ouvrir son code en open-source, pour offrir la possibilité aux communautés de développeurs d’ajouter des fonctionnalités.

Services proposés par Ouestgo aux collectivités locales

La convention passée avec Mégalis permet à la collectivité de rejoindre le comité des partenaires et de participer aux évolutions des fonctionnalités du site en lien avec ses problématiques de territoire. Chaque collectivité est chargée d’assurer l’animation du dispositif sur son territoire. Elles sont plusieurs à s’appuyer sur l’association Ehop active en Bretagne et en Loire-Atlantique depuis 2002, d’autres comme la Carene ont choisi un prestataire en lien avec l'environnement.
En adhérant, les collectivités ont accès à une boite à outils qui peut enrichir le service proposé : par exemple, Ouestgo intègre des calculateurs d'itinéraires en transports en commun pour offrir des alternatives en cas d'absence de trajets en covoiturage. La plateforme propose aussi des fonctionnalités de réseau social pour que les utilisateurs puissent constituer des communautés et communiquer en réseau. Ces communautés peuvent être des entreprises, des organisateurs d’événement ou des personnes partageant un même centre d'intérêt, par exemple se rendre au marché ou à un match de foot.
Pour les collectivités ou les référents d’entreprises qui souhaitent communiquer sur le covoiturage, des supports de communication sont en téléchargement sur le site : affiche, flyer, logo, charte graphique... Les collectivités peuvent créer et intégrer sur leur site web le widget Ouestgo, une petite application comportant la boite de recherche de trajets.
 

Financement


Le montant de l’investissement initial pour la plateforme internet de 565.000 euros a été financé par les 7 membres fondateurs, en fonction de leur nombre d'habitants. Le cout supporté par la Carene est de 17.000 euros (3 % du montant total). L'hébergement est confié au syndicat mixte Mégalis Bretagne, qui avance un coût d'exploitation de 45.500 euros par an, pris en charge par les différents adhérents. Le tarif annuel d’adhésion varie selon la catégorie et le nombre d’habitants de la collectivité.

La Carene

Nombre d'habitants :

124000

Nombre de communes :

10
4 avenue du Commandant l'Herminier
44606 Saint-Nazaire Cedex

Nolwen Biche

Responsable de mission transport et mobilité
Haut de page