Ille-et-Vilaine

Des communes de Rennes Métropole se groupent pour acheter moins cher

Commande publique

Elus et directeurs généraux de communes membres de la communauté d'agglomération Rennes Métropole s'intéressent aux achats groupés. L'objectif est de réaliser entre 10 et 30% d'économies en mutualisant certaines commandes. Une pratique qui requiert du doigté et qui a déjà fait ses preuves.

Dans la communauté d'agglomération Rennes Métropole (37 communes, 400.000 habitants), la mutualisation n'est pas une idée neuve. Depuis 2004, sept communes à l'ouest de l'agglomération partagent par exemple un désherbeur, deux broyeurs à végétaux et une sableuse thermique. Pourtant c'est en 2008 que la question des achats groupés arrive sur le devant la scène. La ville de Rennes montre l'exemple en mutualisant ses services avec ceux de Rennes Métropole.

Des regroupements de commandes à géométrie variable

Suivant l'exemple de la ville centre, les communes de Rennes Métropoles réfléchissent à ce qu'elles pourraient acheter en commun. En 2010, la ville d'Orgère (3.500 habitants) prend la première initiative. Sous l'impulsion de son maire, Daniel Dein, elle propose un marché groupé de fournitures administratives. Onze communes uniformisent leurs demandes, se mettent d'accord sur un cahier des charges, et négocient d’importantes remises. Les économies réalisées peuvent atteindre jusqu'à 30%.

Chaque groupement de commandes est piloté par une commune

Jean-Claude Haigron, vice-président de Rennes Métropole en charge de l'administration générale, rappelle la volonté politique : "Nous n'avons pas souhaité que l'agglomération porte ces marchés mutualisés. Ce sont les communes elles-mêmes qui pilotent des regroupements à géométrie variable. Suivant les types d’achat, cela peut concerner quatre, cinq, six communes ou plus." L’élu cite l’exemple de Vern-sur-Seiche (8.000 habitants) dont il est maire : "Nous avons passé un marché de balayage qui concerne quatre communes." Les élus tiennent à ce que ces marchés mutualisés restent à taille humaine et soient accessibles aux petites entreprises, notamment celles qui localement créent la richesse et le travail.

D’où la nécessaire implication des élus

La démarche de groupement de commandes est plus rationnelle, mais aussi plus lourde à mettre en place. La directrice générale des services de la commune de Vern-sur-Seiche met l’accent sur la détermination politique nécessaire pour mener à bien les projets de marchés mutualisés : "Il est évident que c'est du travail supplémentaire. Ce type de démarche aboutit parce que le maire en fait aussi une priorité." Faute de cet appui de l’élu, dans d'autres communes, qui pourtant trouvent l'idée intéressante, il y a toujours quelque chose de plus urgent à faire. Malgré ces difficultés, les communes de l’agglomération rennaise continuent sur la lancée : la commune de Pacé (9.500 habitants) élabore un marché pour les vêtements de travail, celle du Rheu (7.600 habitants) cherche à mettre en place un marché groupé de produits d'entretien. Jean-Claude Haigron insiste sur cette dynamique encourageante : "En plus des gains financiers, cela met en valeur les services des communes qui acceptent de piloter le groupement de commandes."

20 communes pour un même marché

En 2012, plus de 20 communes des 37 communes membres de l'agglomération préparent même un marché "Fourrière animale" qui doit être passé avant la fin de l'année. Il s'agit là d'un cas particulier dans la mesure où toutes les communes travaillent déjà avec le même fournisseur. Dans ce cas de figure, le groupement facilite les négociations de prix, les communes attendent un gain de 10% sur leurs factures.

Luc Blanchard, Studio Graph, pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info.

 

Contact(s)

Communauté d'agglomération Rennes Métropole

4 avenue Henri Fréville
35000 Rennes
02 99 86 64 10
Nombre d'habitants : 400000
Nombre de communes : 37
Nom de la commune la plus peuplée : Rennes (212000 hab.)

Jean-Claude Haigron

Vice-président en charge de l'administration générale
jchmairievern@hotmail.com

Vern-sur-Seiche

Hôtel de ville- 22, rue de Châteaubriant
35770 Vern-sur-Seiche
Nombre d'habitants : 8000

Béatrice Robin

DGS
secretariat.dgs@ville-vern-sur-seiche.fr
Haut de page