Deux communes + une association + une supérette = un réseau de solidarité (35)

Covid-19, les collectivités agissent / Au nord de Rennes, deux communes soutiennent une association pour organiser un réseau de solidarité :  service en direction des personnes âgées, en situation de handicap ou des mères isolées vivant sur les communes de Saint-Aubin-d'Aubigné et Mouazé. 

Dès les mesures de confinement, l’association de formation professionnelle Irvin implantée à Mouazé (1.400 habitants) a contacté le maire de la commune voisine, Saint-Aubin-d'Aubigné (3.900 habitants) pour mettre en place un réseau de solidarité, notamment un service bénévole de livraisons solidaires. "L’association forme les jeunes entre 18 et 30 ans à la vie active via des stages qui se clôturent par le montage d’un projet personnel, explique son président, Patrice Valantin. Lors de l’annonce du confinement, trois jeunes en fin de formation ont proposé un projet collectif, simple, utile et opérationnel pour venir en aide aux personnes fragiles."

330 bénéficiaires potentiels et 40 personnes très vulnérables

Dans un contexte de crise où les services habituels sont plus difficilement assurés, le projet veut soutenir les personnes les plus vulnérables du territoire. "L’analyse des besoins a été réalisée par les élus des deux communes qui ont pris contact avec les personnes susceptibles de rencontrer des difficultés durant la période de confinement, indique le directeur général des services de la commune de Saint-Aubin-d'Aubigné, Benoît Chichignoud. 330 bénéficiaires potentiels ont été identifiés, avec principalement deux besoins : s’approvisionner en produits de première nécessité d’une part, et ne pas rester isolé d’autre part. Les élus ont perçu un risque psychologique pour une quarantaine de personnes."

Catalogue de produits de base d’environ 100 références

Les trois jeunes et leurs encadrants se sont attelés à imaginer un service répondant à ces deux besoins. Pour le service de livraison de courses, l’association a pris contact avec la supérette de Saint-Aubin-d'Aubigné et a constitué un catalogue de produits de base d’environ 100 références. Les bénéficiaires passent leur commande par téléphone durant la permanence du matin ou par le biais de bénévoles. Les trois jeunes font ensuite les courses et confectionnent les colis au siège de l’association. Les livraisons sont regroupées les mercredis et vendredis après-midi et gérées par des bénévoles. Le paiement par les bénéficiaires se fait à la livraison sur présentation d’une facture. L’association Irvin règle ensuite le montant à la supérette.

Bénévoles sélectionnés par l’association et bien identifiés

"Seuls les bénévoles validés par l’association peuvent effectuer ces missions, précise son président. Ils sont munis d’une carte avec photo et portent un gilet fourni par Irvin, pour être identifiables par les bénéficiaires. Ils disposent d’une habilitation à circuler signée par le maire et doivent remplir l’attestation de déplacement dérogatoire pour motif d’assistance aux personnes vulnérables."

Parrainage spécifique pour les plus vulnérables

L’écoute et le volet psychologique sont aussi pris en considération par l’association, qui a coordonné la mise en place de binômes associant un bénéficiaire et un bénévole (une vingtaine, dont un tiers d’élus). Ces derniers s’engagent à appeler au moins deux fois par semaine les personnes pour prendre des nouvelles et être disponibles pour répondre en cas de besoin. Une bénévole dispose d’une formation spécifique sur le soutien psychologique par téléphone et intervient auprès des personnes présentant des troubles psychologiques constatés. 

Commune de Saint-Aubin-d'Aubigné

Nombre d'habitants :

3878
4 place de la Mairie
35250 Saint-Aubin-d'Aubigné
mairie@saint-aubin-daubigne.fr

Jacques Richard

Maire

Benoît Chichignoud

Directeur général des services

Association Irvin

Le Chemin Chaussé
35250 Mouazé
contact@irvin.fr

Patrice Valantin

Haut de page