Disparition du président du Parlement européen David Sassoli

Le président du Parlement européen, l'Italien David Sassoli, s’est éteint dans la nuit de lundi à mardi à l’âge de 65 ans. Il avait été admis à l’hôpital le 26 décembre, en raison d’une "complication grave due à un dysfonctionnement du système immunitaire", avait alors indiqué le Parlement. Il avait déjà été hospitalisé à l’automne en raison d’une pneumonie.
Ancien journaliste de presse écrite puis présentateur de journaux télévisés, David Sassoli avait été élu député européen social-démocrate en 2009 avant de prendre la tête du Parlement en juillet 2019 pour la première moitié de la législature. Son mandat devait prendre fin dans les prochains jours et il avait renoncé, mi-décembre, à se représenter. Son groupe S&D avait décidé de ne pas présenter une autre candidature, ouvrant la voie à l’élection de la candidate PPE, à savoir l'actuelle première vice-présidente du Parlement, la Maltaise Roberta Metsola. L’élection doit avoir lieu lors de la prochaine session plénière, le 18 janvier.
"Aujourd'hui est un jour triste pour l'Europe. Notre Union perd un Européen passionné, un démocrate sincère et un homme bon", a déclaré la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, dans une allocution filmée, en italien et en anglais.
Le président Emmanuel Macron qui doit s’exprimer devant le Parlement le 19 janvier, dans le cadre de la PFUE, a fait part de sa "très grande tristesse", à l’occasion d’une conférence de presse commune avec le président du Conseil européen Charles Michel.
Du côté des collectivités, Jean Rottner, le président de la région Grand Est, siège du Parlement de Strasbourg, a salué "la mémoire de cet Européen de cœur". "Défenseur d’une Europe polycentrée, David Sassoli était convaincu du rôle et de la place que Strasbourg a à jouer dans l’Union. Figure politique passionnée et respectée, il était un véritable leader de la démocratie", a-t-il déclaré, dans un communiqué. Renaud Muselier, président de la région Sud et président délégué de Régions de France a lui aussi salué un "véritable serviteur de l’Europe".

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle