Développement durable - Dix nouveaux indicateurs pour compléter le PIB

Le Conseil économique, social et environnemental (Cese) a validé le 24 juin en assemblée plénière un jeu de 10 "indicateurs phares" complémentaires du produit intérieur brut (PIB), élaborés avec France Stratégie. Conçu pour mesurer la performance économique, le PIB est régulièrement critiqué pour ses insuffisances – il ne permet pas, notamment, d'appréhender la notion de qualité de vie ou de soutenabilité du bien-être. En avril dernier, l'adoption définitive de la proposition de loi de la députée écologiste Eva Sas sur la prise en compte des nouveaux indicateurs de richesse dans la définition des politiques publiques a constitué une première avancée contre ce que certains qualifient de "tyrannie du PIB". Dès octobre prochain, au moment du dépôt du projet de loi de finances au Parlement, le gouvernement devra ainsi remettre un rapport "présentant l'évolution, sur les années passées, de nouveaux indicateurs de richesse tels que des indicateurs d'inégalités, de qualité de vie et de développement durable". Il devra également fournir "une évaluation qualitative ou quantitative de l'impact des principales réformes engagées (…), notamment dans le cadre des lois de finances, au regard de ces indicateurs et de l'évolution du produit intérieur brut".
France Stratégie et le Cese souhaitent que le tableau de bord qu'ils ont élaboré serve de base au futur rapport. Le travail qu'ils ont mené est l'aboutissement d'un large processus de concertation. Après une première table ronde le 28 janvier dernier, un groupe de travail d'une soixantaine de personnes s'est réuni régulièrement. Outre des membres du Cese et de France Stratégie, il a associé des représentants d'associations, des services de la statistique publique, des collectivités territoriales, d'organisations internationales, ainsi que des universitaires. Une phase de consultation citoyenne – questionnaire en ligne, enquête auprès d'un panel représentatif de la population française, ateliers avec des panels citoyens – a pris fin début juin.

Les 10 indicateurs

Au final, pour mesurer le progrès économique et social, ainsi que sa soutenabilité, le Cese et France Stratégie proposent un tableau de bord avec 10 indicateurs. Trois concernent l'économie : le taux d'emploi de la population active, le patrimoine productif (actifs productifs physiques et incorporels en pourcentage du produit intérieur net) et la dette des différents agents économiques non financiers (administrations publiques, entreprises, ménages, rapportées au PIB). Quatre indicateurs se rapportent au social : l'espérance de vie en bonne santé à la naissance, un indice subjectif de satisfaction à l'égard de la vie, les écarts de revenus (rapport de la masse des revenus détenue par les 10% les plus riches et les 10% les plus pauvres) et la part des diplômés (taux de diplômés de l'enseignement supérieur parmi les 25-34 ans). Enfin, les trois indicateurs environnementaux proposés sont la consommation carbone ou empreinte carbone, l'abondance des oiseaux, considérée comme un indicateur pertinent de la biodiversité, et le taux de recyclage des déchets.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle