Archives

Documents stratégiques de façade : la seconde phase de consultation du public est ouverte

Jusqu'au 20 août prochain, tous les usagers de la mer sont invités à participer à la seconde phase de consultation du public portant sur les actions définies dans le cadre des documents stratégiques de façade. Elaborés dans le cadre de la stratégie nationale de la mer et du littoral, ces outils de planification sont propres à chacune des quatre façades maritimes de l’Hexagone - Manche Est-Mer du Nord, Nord Atlantique-Manche Ouest, Sud-Atlantique et Méditerranée-, l'outre-mer faisant l'objet d'un traitement spécifique.

Consultation du public, phase 2 : après le volet stratégique en 2019, c'est au tour de la déclinaison opérationnelle des documents stratégiques de façade (DSF) propres à chacune des quatre façades maritimes de l’Hexagone (Manche Est-Mer du Nord, Nord Atlantique-Manche Ouest, Sud-Atlantique et Méditerranée) d'être soumise jusqu'au 20 août prochain, via une plateforme dédiée,  à l'avis de tous les citoyens et acteurs territoriaux s'intéressant à l'univers maritime.
Elaborés par l’État en concertation avec les acteurs maritimes et littoraux réunis dans les conseils maritimes de façade pour la mer et le littoral – les collectivités territoriales y sont représentées -,  les DSF viennent préciser les conditions de mise en œuvre de la stratégie nationale de la mer et du littoral, adoptée en février 2017 en fonction des spécificités locales. Chaque document a pour objectif de définir une stratégie de développement durable de l’économie maritime et une planification des espaces maritimes et littoraux.

Plans d'actions

A l'issue de la première phase de consultation du public, les objectifs stratégiques de développement durable et de protection des milieux pour les quatre façades maritimes de l’Hexagone ont été fixés. Ces stratégies sont aujourd’hui complétées par quatre plans d’actions qui détaillent leurs mesures de déclinaison. Cette nouvelle phase de participation sur ce volet opérationnel sera également l’occasion de compléter les cibles des objectifs environnementaux jusqu’alors non définies, précise le ministère de la Mer. 
Les Français sont invités à donner leur avis sur la façon dont les initiatives proposées dans les plans d’actions des DSF permettent de répondre aux objectifs des stratégies finalisées lors de la première phase. Régions et départements de chaque façade maritime concernée sont aussi consultés en parallèle pour s'assurer que les initiatives prises en faveur de l'attractivité du littoral sont bien en phase avec ce qui a été développé dans les DSF, souligne-t-on dans l'entourage de la ministre de la Mer, Annick Girardin.

Trois types de documents présentés au public

Les avis du public sont attendus, pour cette consultation, sur trois documents : les plans d’actions qui constituent la déclinaison opérationnelle de la stratégie et traduisent les orientations retenues pour répondre aux objectifs stratégiques ; le dispositif de suivi ; un complément à la stratégie de façade maritime adoptée en 2019 par chacune des façades afin de préciser les cibles jusqu’alors non définies pour l’atteinte de certains objectifs environnementaux.
Tous les avis seront analysés et les préfets coordonnateurs en charge de chacune des façades travailleront sur la manière dont ils pourront être intégrés aux propositions, assure le ministère. La phase de mise en œuvre des DSF interviendra après que l'Etat aura approuvé le dispositif de suivi et les cibles complémentaires (octobre 2021) puis les plans d'actions des quatre documents (mars 2022).