À Dunkerque, les habitants invités à verdir et cultiver la ville (59)

En mai 2019, la ville de Dunkerque a voté le permis de végétaliser des espaces publics, ouvert à tous les habitants. Sur demande, ils peuvent verdir places, trottoirs, pieds d’arbres, etc. Début 2020, une cinquantaine de permis étaient signés ou en préparation.

Places, trottoirs, espaces délaissés... depuis le printemps 2019, les habitants de Dunkerque (88.667 hab.) peuvent planter des fleurs, arbustes, légumes ou arbres fruitiers dans des espaces publics de leur ville. Il leur suffit pour cela de demander un "permis de végétaliser". "Ce dispositif répond à une forte demande des habitants qui désiraient remettre de la nature dans la ville. Cette attente s’est exprimée notamment à travers les Fabriques d’initiatives locales qui sont des espaces de démocratie et de participation", explique l’adjointe au maire, chargée de la démocratie locale et de la transition écologique, Diana Dequidt.

Fleurs sur les trottoirs

Maisons de quartier, services de la ville et de la communauté urbaine et personnes ressources ont mis en forme l’idée au sein d’un comité de pilotage, en lien étroit avec les services juridiques et techniques de la collectivité. Les habitants sont ainsi invités à installer des bacs à fleurs ou des jardinières dans la rue, de fleurir le pied d’arbre situé devant chez eux ou encore d’embellir les façades grâce à des plantes grimpantes ou des fleurs. Lorsque la largeur du trottoir le permet - il faut conserver un minimum d’1,40 m de passage - et avec l’accord du propriétaire si le demandeur du permis est locataire, la ville pourra prendre en charge la création d’une fosse au pied de la façade de la maison. Pour les collectifs et associations qui le demanderont, la ville pourra mettre à disposition des bacs à jardiner, voire des parcelles, pour y cultiver collectivement des légumes, plantes aromatiques ou fruitiers. 

Une charte engage les habitants volontaires

Pour formaliser leur demande, les habitants font part de leur projet à la mairie qui se rend sur les lieux pour en vérifier la faisabilité. "Ils signent ensuite une charte qui les engagent notamment à entretenir l’espace planté, à préserver les arbres, à ne pas utiliser d’intrants phytosanitaires, ni planter des espèces invasives", précise l’adjointe. "Les agents des services techniques et de la direction du développement durable sont également présents pour les conseiller". 
Si la mairie refait une rue, elle proposera aux riverains volontaires la possibilité de végétaliser certains espaces. Les permis sont renouvelés chaque année. En cas de départ de l’habitant jardinier, et sans successeur intéressé par la démarche, la ville remet en état initial.

Dix permis signés, 40 en préparation

Des associations locales comme le CPIE et la Maison de l’environnement, des réseaux comme "Zéro déchets", les maisons de quartier et les services de la ville ont assuré la mobilisation des habitants à travers des animations réalisées notamment durant la semaine citoyenne "Tous acteurs pour Dunkerque" qui s’est tenue en juin 2019. Presse, réseaux sociaux et les supports de communication de la ville ont aussi relayé l’information. En début d’année 2020, une dizaine de permis a été signé et une quarantaine est en préparation. Les parcelles plantées ont une taille d’un à 200 m2. La plus grande est située dans un quartier en construction disposant d’une zone de fauchage tardif, sur laquelle un collège animait un jardin partagé. "Aujourd’hui, le collège ne l’occupe plus et la demande émane d’une association de jeunes qui y a aménagé un jardin paysagé très coloré", poursuit l’édile. "Cette initiative permet de rejoindre des habitants que l’on ne voyait pas habituellement sur ces questions de nature."

Commune de Dunkerque

Nombre d'habitants :

88667
Place Charles Valentin
59140 Dunkerque

Armelle Leroy

Direction du développement durable et de l'environnement
Haut de page