Élus locaux et acteurs du sport réunis pour faire redémarrer la pratique sportive

C'est un fait rare pour être remarqué : les grandes associations nationales d'élus (AMF, Régions de France, ADF et France urbaine), l'Andes, l'Andiiss, mais aussi le mouvement sportif à travers, entre autres, le CNOSF et la FNOMS, et le monde économique se sont unis pour interpeler le gouvernement et "mettre en œuvre sans délai l’ensemble des mesures annoncées" en faveur de la reprise du sport.

Signataires d'un communiqué commun daté du 26 novembre, ils se disent "volontaires et prêts à [se] mettre en ordre de marche pour définir conjointement [avec le ministère des Sports] et rapidement l’opérationnalité des dispositifs à déployer".

Pour eux, les priorités doivent porter en premier lieu sur les modalités de réouverture des installations sportives couvertes et découvertes avec la définition de protocoles renforcés et, ultérieurement, sur l’élargissement de la pratique sportive des adultes afin de permettre une reprise significative dans les associations, les complexes aquatiques et les salles privées. Les signataires souhaitent également participer à "la définition des cibles et modalités de déploiement du Pass Sport", dispositif d'aide aux familles qui devrait être doté de 100 millions d'euros. Parmi les autres sujets que l'ensemble du secteur sportif désire faire avancer : la méthodologie de détermination des jauges pouvant accueillir des spectateurs dans les enceintes sportives ou le mécanisme de soutien au sponsoring.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle