Emmanuelle Wargon fixe un nouvel objectif d'un million de dossiers en 2022 pour MaPrimeRénov'

Le 12 janvier, Emmanuelle Wargon, la ministre du Logement, et Thierry Repentin, le président de l'Anah, se sont rendus à Montreuil (Seine-Saint-Denis) pour y inaugurer un nouvel espace France Rénov' et officialiser ainsi le lancement de ce nouveau "service public de la rénovation énergétique", opérationnel depuis le 1er janvier 2022 (voir nos articles du 22 octobre 2021 et du 6 janvier 2022). France Rénov' devient désormais le point d’entrée unique pour tous les parcours de travaux. A l'occasion de cette visite, Thierry Repentin a donné les derniers chiffres de 2021 pour MaPrimeRénov', qui est au cœur de tout le dispositif : 770.000 dossiers ont été déposés l'an dernier, sur lesquels près de 670.000 ont été acceptés et 380.000 déjà payés. Thierry Repentin a souligné l'ampleur de la hausse, rappelant que le nombre de dossiers était seulement de 70.000 en 2016 avec le CITE (crédit d'impôt pour la transition énergétique), le prédécesseur de MaPrimeRénov' : "Plus de 700.000 en 2021, c'est un résultat incroyable, c'est dix fois plus en cinq ans".
De son côté, Emmanuelle Wargon a annoncé un nouvel objectif, visant un million de dossiers déposés en 2022, au lieu des 800.000 initialement envisagés. Ce changement d'objectif n'est pas surprenant, au regard de la très rapide montée en charge de MaPrimeRénov', d'autant plus que la mise en service de France Rénov' pourrait accélérer encore le mouvement. Pour mémoire, l'objectif initial pour 2021 était ainsi de 500.000 dossiers, pour terminer finalement à 770.000. En outre, le chiffre réalisé 2021 est en définitive très proche de l'objectif de 800.000 pour 2022.
Mais passer à un nouvel objectif de un million de logements rénovés nécessitera sans doute de revoir, à nouveau, la dotation budgétaire consacrée à MaPrimeRénov'. En effet, le 9 décembre dernier, lors de l'adoption de son budget pour 2022, d'un montant de 3,2 milliards d'euros, l'Anah évoquait encore son objectif de plus de 800.000 logements rénovés, y compris 60.000 logements rénovés en copropriété (dans le cadre du plan Initiative copropriétés) et 24.000 logements adaptés à la perte d'autonomie. Mais, là aussi, ce ne serait pas la première révision à la hausse, en cours d'exercice, des crédits affectés à MaPrimeRénov'.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle