En Beauce Val de Loire, la Maison de services au public est itinérante (45)

Publié le
par
Emmanuelle Stroesser
dans

Citoyenneté et services au public

Loir-et-Cher

Depuis juin 2018, le camping-car Maison de services se déplace chaque mois dans chacune des 30 communes de l'intercommunalité. Les élus ont déjà décidé de prolonger l'expérience.

Lorsque le territoire de la communauté de communes Beauce Val de Loire (20.000 habitants) a été identifié "zone blanche" par le schéma départemental d'accessibilité aux services publics, les élus ont souhaité la mise en place d'une maison de services au public. Dès le départ, son fonctionnement itinérant s'est imposé comme une évidence. Les 30 communes de la communauté de communes Beauce Val de Loire sont en effet assez dispersées et les transports publics absents. "Il s’agit d’assurer la continuité des services publics dans toutes les communes en faisant en sorte que le guichet d’accueil aille à la rencontre des habitants", explique la vice-présidente déléguée à la petite enfance, les solidarités et la cohésion sociale, Astrid Lonqueu.

Passage mensuel dans chaque commune, aux horaires de la mairie

Le camping-car de la MSAP stationne au moins une fois par mois dans chacune des 30 communes, en moyenne pour une durée d’une demi-journée. Cela peut être plus long comme dans la ville centre de Mer, ou au contraire plus court pour les communes de moins de 200 habitants (à raison de deux communes par demi-journée).
Le camping-car s'installe toujours à proximité de la mairie, et ses permanences coïncident avec les heures d'ouverture de celle-ci. "Nous tenions à cette complémentarité des services au public", souligne l’élue. "Cela permet de créer du lien entre nous et les secrétaires de mairie qui orientent des personnes vers la MSAP ou vice-versa", confirme l’animatrice de la MSAP, Caroline Sodoyer.

Référent dans chaque structure partenaire en lien avec l’animatrice

La communauté de communes a signé une convention avec chacun des organismes partenaires - CAF, CPAM, Carsat, MSA, Pôle emploi, mission locale, service des impôts, et services en ligne de la préfecture - par laquelle chacun de ces organismes s’engagent à nommer un référent.  Ce qui permet à l'animatrice de la MSAP de les solliciter directement et assez rapidement pour des compléments d’informations ou orienter directement les usagers. "Nous donnons une réponse au plus tard 72 heures après la demande lorsque celle-ci est technique" assure-t-elle. L'animatrice a également été formée par les différents partenaires.

Un poste à temps plein a été créé pour l'animatrice de la MSAP, ancienne éducatrice spécialisée, qui a été recrutée pour son profil social. Depuis novembre 2018, elle est épaulée par une animatrice à mi-temps : un service civique transformé en CDD.

135 rendez-vous par mois, communication régulière

Six mois ont suffi pour que la MSAP se fasse connaître, à l’issue d’une campagne de communication active utilisant les moyens diversifiés : affiches et flyers personnalisés, plannings dans les boites aux lettres, annonces dans les bulletins municipaux et le magazine de l'EPCI, presse locale, relais via les sites internet publics et les réseaux sociaux.
En moyenne, la MSAP assure 135 rendez-vous mensuels, et traite 186 demandes.
Si des habitants de tout âge la fréquentent, la plus forte demande émane des 50/64 ans, souvent des personnes qui rencontrent des difficultés d'accès à l'outil informatique et à internet. "La dématérialisation des démarches rend d’autant plus nécessaire la MSAP itinérante" observe l'élue.
 "Reste que la communication doit être régulièrement entretenue, insiste l'élue. Nous avons repéré quelques communes où la fréquentation était faible. Nous avons redistribué le planning de permanence dans les boites aux lettres, réactivé l'information auprès de la mairie, et l'impact a été immédiat".

Le planning mis en place dès le début donne satisfaction. "Outre son intérêt pour les personnes peu mobiles, l’itinérance amène de la souplesse en permettant aux habitants de se rendre à la MSAP sur d'autres communes que la leur, si cela convient mieux avec leurs disponibilités", précise la responsable du service aménagement et cohésion territoriale Pauline Foucher.

Bonnes pratiques en Loir-et-Cher

Chaque semestre, les animateurs des différents MSAP du département sont réunis en préfecture. "Ces rencontres fonctionnent comme un temps d’échange de pratiques qui se révèle fort intéressant entre les animateurs de MSAP, commente l'animatrice de la MSAP Beauce Val de Loire. Elles complètent les mises au point régulières effectuées avec les partenaires sur d'éventuelles nouveautés réglementaires ou des difficultés à surmonter." 
 

Communauté de communes Beauce Val de Loire

Nombre d'habitants :

20000

Nombre de communes :

30
9 rue Nationale
41500 Mer

Pauline Foucher

Responsable du service aménagement et cohésion territoriale

Caroline Sodoyer

Animatrice de la MSAP
Haut de page