A Evreux, une "boutique-test" en centre-ville (27)

Publié le
dans

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Eure

Pour lutter contre la fermeture des commerces dans son centre-ville, la municipalité d'Evreux et la chambre de commerce et d’industrie Portes de Normandie ont ensemble créé une boutique-test qui a ouvert en aout 2016. L’initiative pourrait être développée par la communauté d’agglomération dès 2017.

Depuis des années, certaines rues du centre-ville d'Evreux (Eure, 50.000 habitants) voyaient les commerces progressivement disparaître. La chambre de commerce et d’industrie (CCI), avec qui la municipalité travaille en étroite collaboration sur de nombreux dossiers, comptabilisait fin 2015 une cinquantaine de locaux non repris.

Rues rénovées en centre-ville

"La ville a lancé une série d'actions d'urbanisme pour redynamiser le centre-ville. Par exemple en réaménageant l’un des secteurs qui souffrait le plus, ce qui a suscité la réouverture de commerces de proximité. Nous avons souhaité créer une boutique-test au milieu d'une de ces rues réhabilitée afin de permettre à des commerçants de se lancer avec un minimum de risque financier", explique l’adjointe au maire, chargée du commerce et de l'artisanat, Stéphanie Auger. La démarche a été pilotée par la CCI en partenariat avec la municipalité.

Pas de droit d’entrée, loyer progressif et souplesse du bail

D'un commun accord avec la municipalité, la CCI a acheté, sur ses fonds propres, les murs d’un ancien pressing et réalisé les travaux d’aménagement et de mise aux normes. L’ameublement de l’espace est laissé à la charge du futur occupant.
Ce local commercial dispose d'une surface de vente de 42 m2 et peut être occupé sans droit d'entrée. Son loyer mensuel est progressif : 400 euros HT la première année, 600 euros HT la seconde année et 800 euros HT la troisième année. Le bail est signé pour un an, renouvelable deux fois, avec la possibilité de le transformer en bail classique, voire d'acheter les murs.
"Le porteur de projet a la possibilité de rompre le contrat avant son échéance si la pérennité de l'activité n'est pas assurée, poursuit la conseillère aux entreprises de la CCI, Carole Richard. L'occupant peut ainsi tester son activité sans prendre trop de risques financiers."

Appel à candidatures lancée par la CCI sur la base des projets de la ville

Lancé le 7 septembre 2015 sur le site de la CCI, l'appel à candidatures a été largement relayé par la ville, et a suscité l'intérêt de 55 personnes. "Nous recherchions une activité complémentaire aux commerces de bouche qui entourent le local», précise l’élue. Tout créateur ou chef d'une entreprise de moins de deux ans, ne disposant pas déjà d'un local commercial, pouvait déposer un dossier.
Une dizaine de candidats répondaient aux critères d'éligibilité. Quatre sont allés jusqu'au bout de la démarche en déposant un dossier de candidature.

Quatre dossiers accompagnés, puis examinés par un jury

Ces quatre projets ont pu bénéficier, dans un premier temps, d'un accompagnement de la CCI : aide à la formalisation du projet, à la recherche de financements, à la mobilisation des partenaires... Puis, le comité de sélection composé de la CCI, de la ville, de la communauté d'agglomération et d’experts (banques, experts comptables…) a invité chacun candidats à présenter son projet.
C'est une activité de vente d'ustensiles de cuisine et de petits robots ménagers tenue par une jeune femme qui a été choisie. "Nous n'avons néanmoins pas délaissé les trois autres candidats. Ils ont été accompagnés par la CCI pour la recherche de locaux commerciaux dans la ville", poursuit l'élue.

Installation réussie en août 2016

La jeune commerçante retenue, qui a ouvert sa boutique fin août 2016, est très satisfaite de sa fréquentation au bout de quelques semaines. Elle bénéficie d’un accompagnement encore quelque temps pour l’aider à conforter son activité.
"La municipalité a mis en œuvre tous les moyens de communication dont elle disposait pour informer les habitants de l'ouverture de la boutique. La presse locale, le maire, le président de la CCI, une députée se sont déplacés... Avec le dynamisme de la jeune femme, la boutique ne désemplit pas", commente l'élue qui n'exclut pas la possibilité d'ouvrir une seconde boutique test d'ici quelques mois.

"La communauté d'agglomération Grand Evreux doit prendre en charge la compétence commerce le 1er janvier 2017, ce qui lui permettra d'investir dans une autre boutique."

Lucile Vilboux/magazine Village-L’Acteur Rural pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

Contact(s)

Commune d'Evreux

Place du Général de Gaulle
27000 Evreux
02 32 31 52 52
cabinet@agglo-evreux.fr
Nombre d'habitants : 50000

Stéphanie Auger

Maire adjointe, chargée du commerce et de l'artisanat

Carole Richard

CCI Portes de Normandie
carole.richard@normandie.cci.fr
Haut de page