Expérimentation du "Oui pub" : 15 collectivités retenues

Quinze collectivités, sur 25 candidatures reçues, ont été sélectionnées par l'Ademe et le ministère de la Transition écologique pour participer à l'expérimentation du "Oui pub", un dispositif prévu par l'article 20 de la loi Climat et Résilience du 22 août 2021 qui vise à permettre aux citoyens de recevoir des imprimés publicitaires, seulement s'ils l'ont explicitement demandé en apposant une étiquette sur leur boîte aux lettres (lire notre article).
Les collectivités sélectionnées, qui couvrent 2,5 millions d'habitants au total sont les suivantes : le Smictom (Syndicat mixte intercommunal de la collecte et du traitement des ordures ménagères) du Pays de Fougères ; la ville de Bordeaux ; le Smicval (Syndicat mixte intercommunal de collecte et de valorisation) Libournais Haute Gironde ; l'agglomération d’Agen ; Ramonville Saint-Agne (Haute-Garonne) ; la communauté urbaine de Dunkerque Grand Littoral ; la ville de Sartrouville (Yvelines) ; Troyes Champagne ; la Métropole du Grand Nancy ; Grenoble Alpes Métropole ; le Sytrad (Syndicat de traitement des déchets Ardèche Drôme) ; le Sictoba (Syndicat intercommunal de collecte et traitement des ordures ménagères de la Basse Ardèche) ; la communauté de communes Vallée de l’Ubaye Serre-Ponçon (Alpes-de-Haute-Provence) ; Univalom (Syndicat mixte de traitement et de valorisation des déchets), dans les Alpes-Maritimes, et Syvadec (Syndicat de valorisation des déchets de la Corse).
De profils variés (région, typologie d’habitat, densité d’habitants…), ces collectivités auront la possibilité d’expérimenter pendant trois ans le dispositif "Oui pub". Elles bénéficieront d’une aide financière afin de se faire accompagner par un bureau d’étude pour la mise en place, le suivi et l’évaluation du dispositif. "L’expérimentation prévue par la loi sur un échantillon de population à la fois significatif et équilibré en termes de typologies de territoires, permettra de réaliser une évaluation des impacts environnementaux de la réduction des imprimés publicitaires non adressés, mais aussi de ses conséquences sur l’emploi, sur les comportements des consommateurs ainsi que des facteurs de réussite de mise en œuvre du dispositif", a rappelé le ministère de la Transition écologique dans un communiqué ce 16 décembre.
 

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle