Feu vert pour le décaissement du premier acompte du plan de relance européen

Les ministres des Finances des Vingt-Sept ont donné leur feu vert, mardi 13 juillet, aux douze premiers "plans nationaux de relance et de résilience" dont celui de la France. Le PNRR est le document fourni par chaque Etat membre pour toucher les crédits du plan de relance européen Next Generation EU. Pour la France, ce sont 40 milliards d’euros qui viendront abonder le plan de relance français de 100 milliards d’euros lancé en septembre dernier, soit 40% du total. La France recevra "dans les deux mois" un préfinancement de 13% de l’enveloppe de 40 milliards d’euros, soit 5,1 milliards d‘euros, précise Bercy, dans un communiqué. Une deuxième demande de décaissement sera effectuée "à l’automne 2021". "Les fonds seront versés jusqu’en 2026, au fur et à mesure de la mise en œuvre du plan de relance européen", précise le communiqué. Ces crédits doivent être utilisés à bon escient, au service des objectifs de l’UE. Le PNRR "répond à la volonté du président de la République de réformer et de transformer notre économie, en faveur d’une croissance plus verte, plus inclusive et plus compétitive", souligne Bercy. La moitié de ses mesures sont consacrées à la transition énergétique, 25% à la numérisation de l’économie. Le plan s’appuie sur plusieurs réformes déjà engagées ou sur le point de l’être, comme le projet de loi Climat et Résilience en cours d’examen, la loi Asap (Accélération et simplification de l’action publique) ou la réforme à venir sur l’assurance chômage, confirmée par Emmanuel Macron, lundi soir.
"L'aide financière de l'UE au titre de la facilité pour la reprise et la résilience, dotée d'un budget de 672,5 milliards d'euros, vise à stimuler la relance économique européenne en soutenant les réformes et les projets d'investissement des États membres", a pour sa part souligné le Conseil de l'UE, mardi.

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle