Une réalisation Banque des Territoires

Co-financement d’une étude sur la filière automobile dans les Hauts-de-France

La Banque des Territoires a cofinancé une étude avec le conseil régional, portant sur la filière automobile dans les Hauts-de-France, qui a permis de définir une feuille de route stratégique pour l’industrie.  

Le projet en bref

Frise chronologique

Chiffres clés

Chantiers structurants identifiés 4

Acteurs de la filière diagnostiqués 40

Régions automobiles étudiées 16

A retenir

Analyse de l’état de la filière automobile et de ses mutations

Définition des opportunités locales pour l’industrie automobile

Identification des axes stratégiques à investiguer et développer

Montage du projet 

  •  Financement d’étude : 58 800 €

Zoom du projet 

Face aux mutations technologiques et économiques auxquelles elle est confrontée, la filière automobile de la région Hauts-de-France a souhaité réaliser une étude afin de définir ses nouvelles orientations stratégiques.

Dévoilée en février 2022, cette étude a été cofinancée par la Banque des Territoires en partenariat avec le conseil régional Hauts-de-France.

Un soutien dans la réalisation d'une étude structurante

La région Hauts-de-France est le leader national pour l’industrie automobile. Pour conserver sa position, le territoire se devait d'analyser l'état de sa filière et de définir des orientations structurelles et économiques pour les années à venir.

En 2009, une première étude a été menée, permettant la concrétisation de plusieurs actions, dont :

  • la mise en place de manifestations régionales, tel que le Forum Européen Automotive in Lille ;
  • le renforcement des liens entre les acteurs régionaux de la recherche ;
  • l'organisation de rencontres entre les PME locales et les principaux donneurs d'ordres de la filière.

Face aux nouveaux enjeux liés à la mobilité du futur et aux mutations économiques, la filière a émis le besoin d'actualiser cette étude afin de mettre en place une nouvelle stratégie régionale.

Réalisée par le cabinet KPMG et dévoilée en 2022, cette étude a été rendue possible grâce à un partenariat conclu entre la Banque des Territoires et le Conseil Régional des Hauts-de-France, qui en sont tous deux financeurs.

L’étude s’appuie sur :

  • un diagnostic auprès de plus de 40 acteurs de la filière automobile ;
  • un benchmark de 16 régions automobiles dans le monde ;
  • une analyse de la chaîne de valeur.


L’identification de 4 axes stratégiques

L'étude de KPMG, cofinancée par la Banque des Territoires, a permis de mieux appréhender les mutations de la filière, ainsi que les nouvelles opportunités qui en découlent. À cette fin, le cabinet d'études a identifié 4 grands chantiers structurants que la région Hauts-de-France et l'ARIA se devront de porter dans les années à venir.

  1. Le développement de la collaboration : la filière se doit d'encourager une collaboration active afin de favoriser le développement de l'écosystème et de faire en sorte que la transition vers l'électrique soit génératrice d'emplois au sein de la région.
  2. Le soutien à l’innovation : le second enjeu est de favoriser l'innovation afin que la région soit à la pointe dans le développement des différentes technologies de rupture (batteries de nouvelles générations, technologies de recyclage, nouveaux process, etc.).
  3. Une montée en compétences : l'autre objectif de la filière est d'anticiper les besoins futurs en compétences et de créer de nouveaux plans de formation destinée à des usages spécifiques. L'enjeu ? Faire en sorte que le capital humain contribue à l'essor de la filière au sein de la région.
  4. Le renforcement de l'attractivité : la communication doit être au centre de l'action de la filière afin de renforcer la compétitivité de ses acteurs, l'attractivité des Hauts-de-France et la diffusion des ambitions de la région pour la filière automobile.


Les vertus de l’étude d’ingénierie

Dévoilés le 1er février 2022, les résultats de l'étude ont été présentés le 4 février à l'occasion d'un webinaire.

À la suite de cette restitution, des sous-traitants de niveau N-1 et N-2 ont sollicité la Banque des Territoires pour des projets d'extension et de rénovation de leurs usines.

« La région des Hauts-de-France est la première région de France en matière d’automobile et nous devons toutes et tous continuer à travailler pour qu’elle reste demain encore la première région de France. Cette étude va nous permettre de relever ce challenge. »

Rodolphe Delaunay, Président de l’ARIA Hauts-de-France

Les acteurs

Une réalisation de la Direction Régionale des Hauts-De-France

Contacter votre direction régionale

Partenaires du projet