Fonction publique : la hausse du point d’indice sera précisée le 28 juin

L'ensemble des syndicats de la fonction publique a demandé ce jeudi 23 juin l'ouverture "sans délai" de négociations sur le dégel du point d'indice, alors que le paysage politique issu des législatives complique l'adoption du projet de loi sur le pouvoir d'achat.
"Les organisations représentatives de la fonction publique CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FAFP, FO, FSU, Solidaires, Unsa, prennent acte du résultat inédit des élections législatives, et des éléments de crise démocratique que celui-ci a révélé", selon un communiqué conjoint. Elles disent "affirmer avec force que les agents publics ne doivent pas faire les frais de cette situation", sur fond de baisse du pouvoir d'achat.
Le projet de loi sur le pouvoir d'achat, qui doit inclure un relèvement du point d'indice des fonctionnaires, dont le montant reste encore inconnu, doit en principe être présenté le 6 juillet en conseil des ministres, pour un examen par les députés dans la foulée. Mais l'absence de majorité absolue pourrait remettre en question ce calendrier.
"Nous appelons à la convocation sans délai d’un rendez-vous salarial ouvrant des négociations pour que les mesures d’urgence relatives au pouvoir d’achat des agents publics soient discutées et mises en œuvre le plus rapidement possible, au plus tard le 1er  juillet", dit le communiqué.
Les syndicats de la fonction publique, outre une "revalorisation conséquente et visible de la valeur du point d'indice", demandent "des mesures d'urgence sur les grilles de rémunérations, notamment pour accélérer l'égalité professionnelle entre les hommes et les femmes". Ils dénoncent aussi le fait que le nombre de fonctionnaires concernés par les hausses du Smic a doublé en deux ans, passant de 400.000 à plus de 800.000, dans la mesure où le relèvement du salaire minimum conduit à un tassement des grilles salariales des agents.
Le ministère de la Transformation et de la Fonction publiques a annoncé ce vendredi matin que Stanislas Guerini "réunira les organisations syndicales et les représentants des employeurs publics à l’occasion de la conférence salariale, le mardi 28 juin". Cette réunion "dressera le bilan des mesures salariales applicables aux agents publics, sur la base des dispositifs mis en œuvre au cours des exercices antérieurs et depuis la précédente conférence, tenue en 2021" et "abordera les dispositions envisagées pour répondre de manière immédiate aux enjeux du pouvoir d’achat des agents publics". Autrement dit, "le ministre précisera à cette occasion le niveau d’augmentation du point d’indice". Et ouvrira "les discussions qui porteront l’amélioration de la reconnaissance et de l’attractivité des métiers de la fonction publique d’ici 2023".

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle