Localtis
T. B. / Projets publics

Fonction publique territoriale : la rémunération des agents a augmenté de 1% en 2017

Fonction publique

L'année 2017 a été un bon cru pour le pouvoir d'achat des agents territoriaux. Cette année-là - la dernière du quinquennat de François Hollande et la première de celui d'Emmanuel Macron - leur salaire net moyen a augmenté de 2,1% en euros courants. En prenant en compte l'inflation (euros constants), la hausse s'établit à 1%, selon une étude de l'Insee sur les salaires dans la fonction publique territoriale parue ce 23 juillet.
Cette progression salariale est la plus forte enregistrée sur la période 2014-2017. En effet, le pouvoir d'achat avait crû de 0,8% en 2014 et en 2015 et de 0,4% en 2016.
Au total, le salaire net moyen en équivalent temps plein dans la fonction publique territoriale s’est élevé en 2017 à 1.944 euros par mois.
A l'origine de la croissance du traitement des agents territoriaux : l'augmentation de la valeur du point d'indice en deux fois (la première en juillet 2016 et, la seconde en février 2017) et le début de l'application du protocole sur les parcours professionnels, carrières et rémunérations (PPCR), qui prévoit notamment une refonte des grilles indiciaires.
Toutefois, parmi les fonctionnaires territoriaux, tous n'ont pas connu une croissance égale de leur salaire.
La mise en place de nouvelles grilles indiciaires en 2017 a profité surtout aux fonctionnaires des catégorie A et C. Leurs salaires ont respectivement crû de 1,6% et 1,1% (en euros constants). Des niveaux dont les fonctionnaires de catégorie B sont restés loin (+0,6% en euros constants).
Chez les agents contractuels, la situation apparaît en trompe l'œil. Leur salaire net moyen a augmenté de 1,2% en euros constants, en 2017. Mais cette évolution est principalement le fruit de la baisse de 11,2% du nombre de contrats aidés. Si l'on met de côté ce type de contrat, le salaire net moyen des non-fonctionnaires ressort en augmentation de seulement 0,5% sur l'année.
En 2017, le salaire net en équivalent temps plein des femmes dans la fonction publique territoriale s’élevait en moyenne à 1.867 euros par mois, soit 9,1% de moins que celui des hommes (2.053 euros). À profil identique, les femmes percevaient en moyenne 4,9% de moins que les hommes (un écart stable).
En ne prenant en compte que les salariés présents du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2017 chez le même employeur et avec la même quotité de temps de travail pendant les deux années - soit deux tiers des effectifs d'agents territoriaux - le salaire net moyen dans la fonction publique territoriale apparaît en hausse de 1,8% en euros constants entre 2016 et 2017.

Haut de page