Formation "Artisan numérique" labellisée Grande Ecole du numérique à Caylus (82)

Publié le
par
Stéphanie Le Dantec
dans

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Tarn-et-Garonne

Depuis 2015, la communauté de communes du Quercy Rouergue et Gorges de l’Aveyron et ses partenaires coopèrent pour soutenir la montée en compétence des artisans sur le numérique. Le fablab implanté à Caylus dispense depuis la rentrée 2017 une formation labellisée Grande Ecole du numérique.

Sur le territoire Quercy Rouergue et Gorges de l’Aveyron (17 communes, 8.000 habitants), la densité artisanale est une des plus importantes du département et le taux de croissance d’entreprises se développe depuis cinq ans, avec une surreprésentation dans le secteur du bâtiment. Elus et partenaires locaux travaillent ensemble pour accompagner cette évolution des métiers de l’artisanat.

Formation certifiante, gratuite et labellisée

La mobilisation des acteurs locaux et leur capacité à travailler ensemble a porté ses fruits. Lancée à la rentrée 2017, la première session "Artisan numérique" labellisée Grande Ecole du numérique a accueilli 12 personnes aux profils très divers. Le seul critère de sélection est la motivation des candidats. Certifiante et polyvalente, elle forme pendant six mois à la conception et à la fabrication numérique pour des applications métiers.
Retour sur la démarche qui a permis cette initiative.

Les partenaires regroupés remportent un appel à projet FAB Région

"En 2015, nous étions plusieurs acteurs sur le département du Tarn-et-Garonne à vouloir répondre à l’appel à projet FAB Région. Ensemble, la communauté de communes avec la commune de Caylus, la chambre des métiers de Montauban, la maison de l’emploi de Valence-d’Agen et l’association Moissac Animations Jeunes ont fait le choix de candidater en se regroupant, explique le responsable développement local de la communauté de communes, François-Xavier Bonvoisin. Cela a permis notamment de nous accorder sur l’acquisition des machines." Une convention de partenariat, sous l’égide de la chambre des métiers a permis de présenter le réseau LAB territoriaux 82, un réseau de trois fablabs complémentaires, répartis sur le territoire : à Caylus, Moissac et Valence-d’Agen. Avec chacun sa spécificité (lire encadré).

Association d’utilisateurs très vite mobilisée pour le fablab de Caylus

Avant même de connaître le résultat de l’appel à projets régional, la commune de Caylus et le territoire QRGA se sont organisés pour assurer le soutien du projet de fablab. "Nous avons tout de suite souhaité impliquer les habitants (jeunes, artisans, designers, retraités...), raconte le responsable développement local. Ils se sont très vite constitués en association, qui aujourd’hui compte une cinquantaine d’adhérents." Cette mobilisation rapide a été un atout de poids pour passer dès 2017 à une seconde étape en répondant à l’appel à labellisation de la Grande Ecole du numérique.

La formation "Artisan numérique" présentée pour le label Grande Ecole du numérique

En 2017, le réseau LAB territoriaux 82 monte un dossier pour proposer la formation "Artisan numérique" à un appel à projet national. A nouveau, la candidature a été coordonnée par la chambre des métiers au nom de l’ensemble du réseau LAB territoriaux 82 et des partenaires locaux. Grâce à ces projets qui ont été retenus, le fablab de Caylus bénéficie d’aides conséquentes sur trois ans (voir encadré), tandis que la labellisation Grande Ecole du numérique permet de financer la première session de formation "Artisan numérique" lancée à la rentrée 2017.

Centre de formation des apprentis et chambre des métiers mobilisés

Les cours sont pour une grande partie dispensés à Caylus par l’animateur du fablab avec l’appui des intervenants des deux autres fablabs, mais aussi au sein du CFA Ecole des métiers de Montauban et de la chambre des métiers. La formation inclut un stage au CFA et des techniques de recherche d’emploi ou de création d’entreprise. Pour faciliter l’accueil des stagiaires, Caylus a mobilisé la cuisine centrale et engagé les démarches nécessaires auprès d’un village vacances.

Trouver un équilibre financier

L'objectif à terme est d'obtenir un financement régional dans le cadre de la formation professionnelle pour pérenniser les sessions de formation ‘Artisan Numérique’. Tandis que pour le fablab, il s’agit de trouver un équilibre financier combinant des recettes issues de la formation, d’ateliers collectifs en direction de différents publics et l’usage régulier des machines.

"Cette labellisation donne une nouvelle dimension au fablab de Caylus, conclut le responsable développement local. L’animateur est le responsable pédagogique de la formation durant 2 à 3 jours par semaine et une autre personne a été recrutée par la communauté de communes sur un mi-temps pour animer le fablab auprès du grand public et des scolaires."

Caylus, Moissac et Valence-d’Agen : le réseau LAB territoriaux 82
Par ses compétences et équipements conséquents, le fablab porté par la commune de Caylus s’adresse au grand public, aux scolaires et aux artisans. Le fablab de Moissac, porté par une MJC, s'oriente sur la photo et modélisation 3D. Enfin, la maison de l’emploi de Valence-d’Agen axe son approche sur l’usage du numérique au quotidien.

Fablab de Caylus : budget global financé sur trois ans
Le budget global du fablab de Caylus s’élève à 230.000 € sur 3 ans (2016-2019) et a été soutenu par la région à hauteur de 110.000 €. Grâce à ce soutien financier, la communauté de communes et la commune ont pu financer l’investissement (imprimantes 3D, découpe-vinyle et sa presse à chaud, kit de démarrage Arduino, découpe laser, fraiseuse numérique, etc), et l’embauche d’un animateur par la commune à temps plein.

Communauté de communes Quercy Rouergue et des Gorges de l'Aveyron

Nombre d'habitants :

7756

Nombre de communes :

17
Maison des services au publics, BP30
82140 Saint-Antonin-Noble-Val
ccqrga@wanadoo.fr

Christian Maffre

Vice-président développement économique et offre d'accueil

François-Xavier Bonvoisin

Responsable développement local
Haut de page