Environnement - Grande-Synthe élue "capitale française de la biodiversité 2010"

La ville de Grande-Synthe, près de Dunkerque (Nord), a été élue "capitale française de la biodiversité 2010" lors d'une cérémonie organisée le 14 octobre à l'Assemblée nationale. Cette désignation intervient au terme d'un concours lancé en janvier dernier visant à récompenser les communes de plus de 2.000 habitants ayant mis en place une politique cohérente et des actions exemplaires en matière de protection de la diversité de la vie végétale et animale.
Organisé par l'agence régionale pour la nature et la biodiversité en Ile-de-France (Natureparif), ce concours, qui fait partie d'un projet européen auquel participent également l'Allemagne, l'Espagne, la Hongrie et la Slovaquie, est cofinancé par la Commission européenne. Quatre-vingts villes françaises se sont portées candidates pour cette première édition et Grande-Synthe a été élue par un jury de "dix-huit spécialistes, chercheurs, urbanistes, associatifs et naturalistes", a indiqué Natureparif. "Elle participera fin octobre à la dixième réunion de la conférence des parties (COP10) à l'occasion de la convention sur la diversité biologique de Nagoya (Japon)", a ajouté l'agence.
Parmi les principaux critères de sélection figuraient l'intégration de la biodiversité dans les réglements d'urbanisme, la gestion des espaces verts et la sensibilisation des citoyens. Grande-Synthe se distingue notamment par une politique avancée en matière de "gestion différenciée" de ses espaces verts, une méthode plus respectueuse de la nature ayant permis de restaurer de la biodiversité dans la commune, a expliqué un porte-parole de Natureparif.
Outre Grande-Synthe, qui concourait dans la catégorie des villes de 10.001 à 30.000 habitants, six autres collectivités ont été distinguées : Jarrie (Isère), dans la catégorie des villes de 2.001 à 10.000 habitants, Pessac (Gironde), pour les villes de 30.000 à 100.000 habitants, Besançon, pour les villes de plus de 100.000 habitants, Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), qui a reçu le prix Natureparif, Pont-du-Château (Puy-de-Dôme), qui a été récompensé par le prix coup de coeur, et Paris, qui a obtenu une mention spéciale.

 

Anne Lenormand 

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle