Stations d'épuration - Jean-Louis Borloo annonce un "plan de bataille" pour traiter les eaux usées

Le ministre de l'Ecologie, Jean-Louis Borloo, a annoncé ce 14 septembre, au cours de l'inauguration d'une des deux nouvelles stations d'épuration du bassin d'Arcachon, un "plan de bataille" pour le traitement des eaux usées. Il a lancé "un appel solennel sur le problème de l'eau (NDLR : usée) aux élus et aux syndicats intercommunaux" en qualifiant la situation de la France dans ce domaine d'"inacceptable". "Ce qui me met hors de moi, c'est que nous avons toutes les technologies mais (...) nous sommes un mauvais élève de la classe européenne" sur l'émission "des eaux polluées dans les rivières, les fleuves et la mer", a-t-il lancé.
Le "plan de bataille" prévu comprend notamment "une mise en demeure" à toutes les stations non-conformes pour qu'elles passent "une convention avec les agences de l'eau" pour la mise en conformité de leurs installations, a indiqué le ministre.
"Les syndicats intercommunaux d'agglomération qui ne l'auront pas fait le
31 décembre 2007 verront les subventions de l'agence réduites de moitié dans un premier temps et les subventions de fonctionnement arrêtées", a averti Jean-Louis Borloo. "Ces fonds seront consignés et l'Etat et les collectivités se substitueront" au syndicat "dans l'hypothèse où les travaux ne seraient pas réalisés", a-t-il ajouté.
En matière de financement, le ministre a annoncé un "crédit complémentaire de 2 milliards d'euros bonifiés sur 30 ans, ouvert sur les fonds propres de la Caisse des Dépôts, pour accompagner notamment les petites agglomérations".
"Je souhaite que pour le 1er janvier 2008, ou les travaux sont en cours, ou les programmes sont annoncés ou au moins, les conventions sont faites", a-t-il précisé, espérant que "fin 2011-début 2012 nous ayons gagné la bataille des eaux usées". Le ministre a souligné qu'en 2004, les stations de "123 agglomérations, c'est-à-dire l'essentiel du tissu urbain, n'étaient pas conformes", ajoutant qu'à fin 2007 il y en aura "encore 70 qui sont dans des situations inacceptables".

 

A.L. avec AFP

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle