À Joinville, l’opération "portes ouvertes" a doublé les ventes de biens immobiliers (52)

Publié le
par
Victor Rainaldi
dans

Habitat

Aménagement et foncier

Haute-Marne

En Haute-Marne, le succès de l’opération "portes ouvertes" organisée à Joinville pour vendre des logements vacants est lié à la politique globale de revitalisation mise en place avec le soutien de l’Anah. En 2017, il s’est vendu dans la commune environ le double de biens que pendant une année habituelle.

Située au cœur de la Haute-Marne, un département rural en déclin démographique, Joinville a perdu 30 % de ses habitants depuis le début des années 1980. La commune en compte aujourd’hui 3.200 avec 17 % de logements vacants. "Nous avons souffert du départ d’entreprises et de l’étalement urbain avec la construction de lotissements dans les communes périphériques et l’installation de grandes surfaces commerciales", regrette le maire, Bertrand Ollivier.

Centre-ville vide et délabré

De nombreux bâtiments du centre-ville sont vides et parfois délabrés. Souvent construits aux XVIIIe et XIXe siècle, ils n’en conservent pas moins un certain cachet qui justifierait pleinement leur réhabilitation.

Programmation d’une politique globale de revitalisation

Pour redresser la situation, les élus ont décidé de mettre en œuvre une politique globale d’attractivité du territoire en empêchant d’abord la création de commerces en périphérie. "Sinon, il serait illusoire de penser redynamiser l’activité en centre-ville", soutient le maire. La ville a aussi lancé une opération programmée d’amélioration de l’habitat et de revitalisation rurale (Opah-RU) doublée d’une opération de restauration immobilière (ORI) sur onze immeubles avec le soutien de l’Anah.

Aides au ravalement et aux commerces

Parallèlement, elle a déployé un dispositif d’aides au ravalement, ainsi qu’à la restauration des devantures de magasins et au rachat de commerces vacants. Enfin, la ville travaille au réaménagement des espaces publics et à la rénovation de ses équipements. À noter que le centre-ville est couvert par une aire de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine (Avap).

Faire découvrir des logements vacants à vendre

C’est dans le cadre de cette politique publique que les édiles de Joinville ont organisé en mai 2017 une opération"portes ouvertes". Baptisée "Osez Joinville. Découvrez, visitez, achetez", elle avait pour l’objectif de faire visiter et de vendre des logements vacants et des habitations vides. "Sans les subventions à la réhabilitation, la défiscalisation et les autres aides et aménagements mis en place, l’opération portes ouvertes n’aurait pas eu de sens", assure le chef de projet urbanisme de Joinville, Anthony Koenig.

Bien organiser les "portes ouvertes"...

Organisée par le service urbanisme et patrimoine de la commune, cette opération a été montée en partenariat avec la cité thermale de Plombières-les-Bains en Meuse, qui a mené parallèlement une opération similaire."Nous avons travaillé avec l’ensemble de nos services municipaux impliqués, avec ceux de la commune partenaire, et avec les élus qui sont venus nous prêter main-forte", indique le chargé de mission urbanisme.

... et inventorier les biens à vendre

Il a fallu prendre contact avec les propriétaires et leur expliquer le projet lors de réunions publiques, puis effectuer un inventaire de tous les biens à vendre. Un travail a également été fait auprès des agences immobilières qui, au départ, craignaient que la ville ne se substitue à elles, alors que cette action ne pouvait que stimuler leurs affaires.

Sensibiliser les habitants

La ville a communiqué auprès de ses habitants qu’elle estime être ses premiers ambassadeurs. Un dépliant largement distribué (plusieurs exemplaires ont notamment été déposés dans les entreprises du secteur), le site internet, des sets de table dans les restaurants et la presse locale ont présenté et annoncé l’opération.

Campagne de communication à l’échelle du Grand Est

Pour communiquer dans un rayon géographique plus large, à l’échelle du grand quart nord-est, les organisateurs du projet ont eu recours à la presse quotidienne régionale, à l’hebdomadaire départemental et au réseaux sociaux. FR3 région est venu faire un reportage et même TF1 s’est déplacé pendant le déroulement des journées "portes ouvertes". Enfin, des annonces sur les radios locales et un guide pour les investisseurs, qui présentait toutes les aides aux acquéreurs, ont complété le dispositif de communication.

Résultats : 600 visiteurs et une forte hausse des ventes

Toutes ces actions ont été conçues et mutualisées en partenariat avec Plombières-les-Bains, pour un budget total de 20.000 euros, partagé à part égale par les deux communes. Résultat, le village d’accueil édifié pour la circonstance a accueilli au total 600 visiteurs pendant les trois jours qu’a duré l’opération. "Bien sûr il y avait des curieux parmi les visiteurs, mais aussi des investisseurs réellement intéressés," explique le chef de projet. "Sur l’ensemble de l’année 2017 environ 70 ventes ont été effectuées à Joinville alors que les années habituelles leur niveau se situe entre 20 et 40." Ajoutons que la présence sur place de spécialistes de l’immobilier et de la réhabilitation contribuait à éclairer et conseiller les visiteurs intéressés.

Résultats immédiats mais aussi à moyen terme

Certains acquéreurs se sont déclarés le jour de la visite, d’autres, une centaine, se sont inscrits sur le listing dédié afin de pouvoir poursuivre les échanges ou demander des renseignements sur des biens qui n’étaient pas ouverts le jour de la visite. Une fois informés ils ont pris, parfois après plusieurs mois, la décision d’acheter ou non.

Nouer des relations de confiance avec les propriétaires

"Une telle opération, reprend le maire, produit tous ses effets dans la durée et contribue à mieux faire connaître et à valoriser l’image de la ville. Je crois qu’elle est surtout adaptée aux communes dont la taille permet de nouer des relations de confiance avec les propriétaires. Son succès est à mon avis très lié à l’existence d’une politique globale de réhabilitation du bâti, de revitalisation des activités et d’aides aux acquéreurs." Les prochaines "portes ouvertes" à Joinville et Plombières-les-Bains sont programmées pour 2019.

Commune de Joinville

Nombre d'habitants :

3200
Place du Général Leclerc
52300 Joinville

Bertrand Ollivier

Maire, vice-président du conseil départemental de Haute-Marne

Anthony Koenig

Chef de projet et délégué départemental de Maisons paysannes
Haut de page