Localtis
V.L. / Localtis

La barre des 150 quartiers Anru 2 validés est franchie

Politique de la ville

Aménagement et foncier

Habitat

Social

Au 30 novembre 2018, l’Anru a validé les projets de renouvellement urbain de 17 quartiers supplémentaires, portant à 149 le nombre de quartiers ayant vu leur projet validé depuis le lancement de la phase opérationnelle du NPNRU (nouveau programme national de renouvellement urbain, Anru 2). La barre des 150 aurait été franchie aux premiers jours de décembre, selon l'Anru. C'est donc un tiers des 450 quartiers du NPNRU qui ont ainsi vu au moins une première phase de leur projet validée.
Par exemple, les projets des villes de Limoges (quartiers Portes ferrées, Beaubreuil, Val de l'Aurence Sud), de Sartrouville (quartier du Plateau), Lille-Hem, Bordeaux-Cenon (quartier Les Aubiers-Le Lac, quartier Bordeaux - La Benauge), Petit-Quevilly (quartier La Piscine), Orléans (quartier de l'Argonne et de La Source), Saint-Jean-de-la-Ruelle (quartier des Chaises), Alfortville (quartier Chantereine), Savigny-sur-Orge… "Chacun de ces projets donnera lieu à une présentation locale dans les prochaines semaines", indique l'Anru, précisant que "pour la plupart d’entre eux, ce sont des projets complets et globaux qui ont été validés". 
Les projets validés en novembre représentent près de 450 millions d’euros de concours financiers de l’Anru. Depuis le lancement de la phase opérationnelle du NPNRU en mai dernier, elle a attribué 3,4 milliards d’euros. Avec l'effet levier des autres partenaires financiers (bailleurs sociaux et collectivités), cela devrait permettre la réalisation de projets d’un montant estimé à 11,3 milliards d’euros en métropole et en outre-mer.

Haut de page