Cantal

La communauté de communes du Pays de Salers met tout en oeuvre pour maintenir les commerçants et les artisans d'art

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Pour maintenir la population dans les villages et garder une dynamique sociale, la communauté de communes du Pays de Salers (Cantal) a mis en place une aide au maintien au dernier commerce. Dans le même esprit, elle favorise l'installation pérenne d'artisans d'art pour garder et diversifier les savoir-faire locaux.

La communauté de communes du Pays de Salers (27 communes, 9.400 habitants) regroupe des villages comptant parfois moins de 100 habitants. "Les principaux enjeux d'un territoire rural comme le nôtre sont l'isolement et les modes de déplacements, surtout pour les personnes âgées et les jeunes", explique Bruno Faure, président de la communauté de communes. "Nous sommes donc confrontés à deux priorités : le maintien à domicile des seniors et la dynamique de la vie sociale de nos villages. L'aide au maintien du dernier commerce émane de ces impératifs. Cette initiative est unique dans le département." Pendant une vingtaine d'années, les communes ont créé des multiservices ruraux pour maintenir ou créer de l'activité dans leur village. Mais ces actions représentent des investissements lourds - 200.000 à 300.000 euros - et parfois risqués pour la collectivité. "Pour éviter que nos communes ne s'aventurent dans de telles opérations, nous avons décidé d'apporter un soutien financier aux créateurs ou aux repreneurs de commerces. Depuis 2006, la communauté a ainsi soutenu douze projets, soit trois à quatre reprises d'officine par an. Seulement un restaurant a fermé depuis", indique Bruno Faure. Dans la mesure où cette intervention économique relève des compétences du conseil régional, la communauté de communes a signé une convention avec la région Auvergne pour intervenir directement auprès des commerces alimentaires (type épicerie), des cafés et des restaurants. L'aide de la communauté s'élève à un montant maximal de 5.000 euros. Elle peut être cumulée avec le dispositif départemental de soutien à la reprise de commerce en milieu rural (une subvention de 7.500 euros). "Si on ne crée pas de nouvelles boutiques aujourd'hui, ces aides favorisent la reprise d'activité, maintiennent les services offerts aux habitants et diversifient la population locale. En effet, les deux-tiers des repreneurs ne sont pas originaires du Cantal et sont souvent des citadins", précise Bruno Faure. La plupart des dossiers ont directement été adressés à la communauté via l'élu d'un village et c'est la directrice des services qui les gère en direct. Chaque année, l'intercommunalité investit environ 15.000 euros dans ce dispositif.

Une aide à l'installation pour les artisans d'art

Les élus de l'intercommunalité ont fait un autre constat : beaucoup d’artisans font tourner leur boutique seulement pendant la saison touristique et poursuivent ensuite leur activité à l'extérieur du territoire le reste de l'année. "Ce rythme interdit le développement d'une activité touristique hors saison et le maintien d'une offre de produits de qualité. Nous avons donc décidé de faciliter l'installation à l'année de ces artisans d'art", explique Bruno Faure. Concrètement, la communauté investit dans l’immobilier (achat de la maison et financement des travaux d'aménagement) pour offrir au futur locataire une installation répondant à une triple fonction : hébergement, fabrication et vente. Grâce à ce dispositif, une artiste peintre s'est installée dans une maison à Tournemire. "La communauté a investi 200.000 euros dans cette opération. Elle est liée au locataire par un simple bail. Une deuxième opération est en cours d'achèvement à Pleaux (180.000 euros), mais nous n'avons pas encore sélectionné le candidat", souligne Bruno Faure. L'initiative de la communauté fait déjà des émules car une des communes, Saint-Chamant, a favorisé l'installation d'un ferronnier dans un de ses bâtiments.


Laura Henimann / PCA, pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis
 

Contact(s)

Communauté de communes du Pays de Salers

Place du Château
15140 Salers
04 71 40 72 09
04 71 40 74 92
a.rimeize@pays-salers.fr

Bruno Faure

Président
Haut de page