La datavisualisation comme levier d’acculturation à la donnée

Exploitées sous formes d’infographies, les données du conseil départemental des Côtes d’Armor deviennent plus lisibles, plus accessibles et plus parlantes. Et les premiers à bénéficier de cette scénarisation des données sont les agents du Département qui comprennent mieux l’enjeu à produire des données de qualité.

Le département des Côtes d'Armor a ouvert en 2014 le portail open data Datarmor dont la vocation est de mettre à disposition l’ensemble des données publiques locales quel que soit son producteur. « Comme la plupart des collectivités, nous constatons cependant un manque de qualité des données, au sens de leur bonne lisibilité par des machines. Par ailleurs, les premiers réutilisateurs des données ouvertes sont les services… sous réserve qu’ils aient conscience du potentiel de l'open data » explique Dominique Baron, administrateur des données au conseil départemental des Côtes d’Armor.

Des spécialistes de la datavisualisation

Les jeux de données ouverts, décrits par un intitulé et quelques méta-données, ne sont cependant pas la présentation la plus explicite pour mesurer l'intérêt des données. C'est ainsi qu'est née l’idée de créer des infographies et autres cartes pour faciliter la compréhension des données, en extraire des informations utiles aux directions comme aux élus ou aux citoyens. Comme la mission numérique départementale ne possède pas de compétences en datavisualisation elle s'est rapprochée du Master SIGAT de Rennes dont les étudiants sont spécialisés dans l'analyse et la représentation de données territoriales.

Trois jeux de données étudiés

En pratique, un groupe de sept étudiants, intervenant (gratuitement) dans le cadre de leurs travaux de fin d’étude ont travaillé pendant trois mois sur trois jeux de données : les subventions versées dans le cadre des contrats de territoire signés par le Département avec les EPCI et communes, les effectifs et la sectorisation des collèges et l’agenda des événements locaux réalisé par l’association "Le Cri de l'Ormeau". Les élèves se sont appuyés sur plusieurs outils pour traiter les données : le système d’information géographique libre Qgis, la plateforme de création de datavisualisations interactives Flourish et des « templates » libres HTML5.

Des représentations originales

L’exploitation de ces données, laissée au libre choix des étudiants, a débouché sur des datavisualisations originales et inédites. Si elles ne révèlent pas véritablement de scoops, elles confirment des faits connus ou pressentis. On peut par exemple constater l’attachement du Département à ses traditions en matière de danse et de musique, toutes les communes costarmoricaines, y compris la plus petite ayant son fest noz et autre événement musical. L’usage de cartographies dynamiques facilite par ailleurs les comparaisons en permettant de visualiser alternativement les données par « maison du département », par intercommunalité ou par secteur scolaire.

 

 

Les agents poussés à s’investir

Ces travaux ont été présentés aux services du département qui ont parfois découvert l’existence de ces données et apprécié la qualité des représentations. « Elles ont motivé les agents chargés des contrats de territoires à s’approprier QGIS pour être en mesure de produire de telles cartes à l’avenir. Car jusqu’alors leurs rapports aux élus comportaient des graphiques très quelconques » se félicite Dominique Baron. Autre acquis de l’expérience : des recommandations opérationnelles sur la qualité des données. Saint-Brieuc avec un tiret et Saint Brieux sans tiret sont par exemple interprétés comme deux occurrences distinctes par une machine. Des règles de saisie associées à un bénéfice concret de nature à convaincre les services producteurs de données à les respecter. La démarche a également démontré au service numérique que le portail open data, en cours de refonte, devait intégrer des infographies pour faciliter l’appropriation des données.

 

 

Conseil Départemental des Côtes d'Armor

Nombre d'habitants :

599584

Nombre de communes :

348
9 place du Général de Gaulle
22023 SAINT BRIEUC Cedex 1

Dominique Baron

Administrateur Open Data

Pour aller plus loin