Déchets - La propreté urbaine a son réseau européen

Le 18 mars, un nouveau réseau d'associations et d'élus engagés en faveur de la propreté urbaine a été créé à Bruxelles. Ses membres ont signé une charte européenne commune baptisée Clean Europe qui souligne, si besoin était, que "les déchets sauvages dénaturent et dévalorisent nos paysages ruraux et urbains". Outre des "dispositifs de collecte des déchets efficaces", elle préconise de bien gérer les opérations de nettoyage, de toujours partir des besoins et des acteurs locaux, et d’imaginer des sanctions dissuasives. Un programme d'actions a été établi jusqu'en 2020. Et un événement sera lancé en mai 2014, avec le soutien de la Commission européenne, pour fêter le lancement simultané de la démarche dans la dizaine de pays qui y participent. La sensibilisation des jeunes sera l’enjeu central. Côté français, deux associations sont têtes de réseau : l’Association vacances propres (qui pilote la campagne du même nom) et l'Association des villes pour la propreté urbaine (constituée d'agents et d'élus). 

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle