Ressources Humaines - La région Poitou-Charentes exporte son dispositif de budget participatif des lycées

Le budget participatif que la région Poitou-Charentes expérimente, depuis 2005 dans ses lycées, intéresse d'autres régions, notamment la Basse-Normandie. Le conseil régional importera le dispositif pour "quelques-uns" de ses lycées à partir de la rentrée prochaine. L'expérience portera sur 10% du budget de fonctionnement des établissements volontaires. Les élus examineront le projet en commission d'ici le mois de juin. Autre région prête à implanter le dispositif de budget participatif dans ses établissements : la Bourgogne. Le conseil régional compte le mettre en place pour la rentrée 2007-2008. Dès cet automne, Philippe Baumel, vice-président du conseil régional en charge des lycées, réunira les proviseurs intéressés afin de définir les modalités du futur dispositif. L'élu a déjà une idée sur la question : "Le budget participatif devra prendre en compte les disparités qui existent entre lycées. Les critères retenus ne devront pas renforcer les inégalités." Une mission du conseil régional se rendra en Poitou-Charentes pour étudier le dispositif créé par Ségolène Royal, présidente de la région. Dans le cadre du budget participatif, la communauté éducative donne son avis sur l'usage d'une partie des fonds du conseil régional destinés au fonctionnement des lycées. Sur 2005-2006, la région Poitou-Charentes a dégagé 10 millions d'euros, soit près de 10% du budget annuel qu'elle consacre à ses lycées, pour une expérience encore unique en France.

 

Pour aller plus loin

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle