Equipements sportifs - La Scet et l'Andes signent une convention pour optimiser l'investissement dans les installations sportives

La Scet (Services, conseil, expertise et territoires), filiale à 100% de la Caisse des Dépôts, et l'Association nationale des élus en charge du sport (Andes) ont signé mercredi 2 octobre à Paris une convention de partenariat. Son objectif : conseiller les collectivités et optimiser leur approche relative à l'investissement et au fonctionnement des installations sportives. Ce partenariat permettra donc de soutenir les collectivités locales devant faire faire face aux prochains défis de rénovation et de construction d'équipements performants dans un cadre règlementaire et financier de plus en plus contraignant. Les conseils de la Scet en direction des collectivités pourront porter sur des montages juridicofinanciers de projets d'équipements sportifs, des orientations énergétiques et sur une assistance à maitrise d'ouvrage.
Pour Rémi de Nijs, son directeur général, "la Scet étant un acteur important du développement et de l'appui aux territoires, elle se doit d'intégrer à ses réflexions, notamment dans les zones sensibles, l'importance que revêtent les équipements sportifs. Le sport est en effet un facteur très important de l'aménagement et de la cohésion des territoires, en termes de développement économique et de développement urbain. L'Andes, une association très sensible à l'impact des équipements sportifs sur le développement urbain, représente un partenaire de choix, très spécialisé et très professionnel".
"La situation devient de plus en plus compliquée techniquement et financièrement pour les collectivités. A travers cette convention, il s'agit d'apporter de bonnes pratiques aux élus locaux qui vont ainsi s'entourer de l'expertise de la Scet, partenaire incontournable des collectivités territoriales avec lequel nous travaillons depuis trois ans", a pour sa part commenté Jacques Thouroude, président de l'Andes.
Communes et intercommunalités sont les premiers financeurs publics du sport en France avec 9,4 milliards d'euros par an, soit 62,3% de la dépense publique totale, et les propriétaires de 80% du parc d'équipements sportifs.

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle