La taxe d'habitation pour les 20% les plus aisés supprimée "en plusieurs fois", confirme Edouard Philippe

La taxe d'habitation que les 20% des ménages les plus aisés continuent de payer sera supprimée pour eux aussi "en plusieurs fois", a indiqué Edouard Philippe jeudi 16 mai sur franceinfo.

Voici précisément ce qu'a dit le Premier ministre, qui était l'invité de la matinale (et qui s'est par ailleurs exprimé sur un tout autre sujet intéressant les collectivités, celui des 80 km/h sur les routes départementales) :

"Elle sera supprimée pour tous les Français, sa suppression a déjà commencé. 80% des Français qui payaient la taxe d'habitation ont vu leur taxe d'habitation diminuer d'environ un tiers l'année dernière, ils verront leur taxe d'habitation diminuer d'un autre tiers cette année puis du dernier tiers l'année prochaine. Donc ça, c'est en route. Reste 20% de ceux qui payaient la taxe d'habitation, qui ne sont pas concernés aujourd'hui par cette baisse mais qui le seront. L'idée c'est de faire en sorte… on prendra un petit peu de temps… on a supprimé la taxe d'habitation pour 80% en trois fois, on la supprimera pour les 20% restants en plusieurs fois. Mais l'idée, c'est clair, c'est de supprimer la taxe d'habitation et de la remplacer, pour financer l'action des communes, pour lesquelles elle est évidemment très importante, par une ressource stable. Ce sera l'objet de discussions très intenses avec les collectivités territoriales, de façon à ce que dans le projet de loi de finances, à la fin de l'année, il puisse y avoir l'ensemble du dispositif clairement établi pour que les communes, à partir de l'année prochaine – à partir de 2020, à partir des élections municipales -, sachent parfaitement quel est leur niveau de ressources."

Il y a un an déjà, il se disait que le gouvernement étudiait la possibilité d'étaler la suppression intégrale de la taxe d'habitation "sur 2020 et 2021", mais la chose n'avait pas été officiellement confirmée.

Interrogé par ailleurs sur la redevance audiovisuelle, que le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin a proposé de supprimer, Edouard Philippe a reconnu que "compte tenu de la suppression à terme de la taxe d'habitation, il faudra qu'on se pose la question du financement de l'audiovisuel et peut-être de la redevance". "Mais cette question n'est pas d'actualité, on ne la pose pas aujourd'hui puisque cette taxe d'habitation continue à (être) exercée, donc l'instrument qui permet de collecter la redevance continue à exister", a-t-il expliqué.

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle