Localtis

Lancement de la nouvelle campagne de lutte contre les feux de forêt

Le gouvernement a lancé, mercredi 5 juin, la nouvelle campagne de prévention de feux de forêt rappelant que près d'un incendie sur deux est le fait d'une imprudence.

Les ministres de la Transition écologique et de l’Intérieur, François de Rugy et Christophe Castaner, ont lancé, mercredi 5 juin, la campagne estivale de lutte contre les incendies, lors d’un déplacement au lac du Salagou (Hérault). Une campagne à nouveau axée sur la responsabilisation et les "bons gestes". Les deux ministres ont en effet appelé à la vigilance, insistant sur le fait que "90 % des départs de feux" sont "d’origine humaine, dont la moitié due à des imprudences et des comportements dangereux". "Les manquements aux obligations de prudence, et a fortiori les violations manifestement délibérées d’une obligation particulière de prudence, peuvent conduire, dans les cas les plus graves, jusqu’à 10 ans d’emprisonnement et 150.000 euros d’amende", a mis en garde Christophe Castaner, cité dans un communiqué des deux ministères. Le but de la campagne "est de diffuser au plus grand nombre les conseils à suivre face au risque de feux de forêt, tant pour veiller à ne pas être la cause d’un départ de feu que pour s’en protéger", précise le communiqué.
La campagne ciblera en priorité les 32 départements les plus exposés aux feux de forêt, dans cinq régions (Provence-Alpes-Côte d’Azur, Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Corse). "Chaque été, la hausse des températures et l’air sec augmentent considérablement les risques de feux de forêt dans les départements du sud de la France. Ainsi, en 2017, 24.500 hectares de forêts ont été détruits par les incendies, et 4.420 hectares en 2018", insiste le ministère de l’Intérieur. Le contexte en 2018 aurait été "très différent", aucun incendie de plus de 100 hectares n'est survenu, et ce en raison d'une "réserve en haut nettement supérieur à la normale" et "une sécheresse moins importante que l'année précédente". En dix ans, c'est l'été 2013 qui a été le moins meurtrier, avec 3.230 hectares partis en fumée.
La campagne 2019, qui a déjà commencé à être diffusée sur les réseaux sociaux et sur internet avec une page dédiée, restera en place jusqu'au mois d’août 2019. Elle sera également relayée dans la presse quotidienne régionale à partir du mois de juillet 2019.

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Haut de page