Lancement de la plateforme « Territoires en commun », nouvel outil en faveur de la participation citoyenne

La Banque des Territoires et l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) lancent aujourd’hui, en partenariat avec plusieurs réseaux associatifs, une plateforme d’ingénierie démocratique : Territoires en communs.

A l’heure où les collectivités territoriales et les acteurs locaux doivent constamment s’adapter aux évolutions de la société, cette nouvelle plateforme leur permettra de mieux saisir les enjeux de leurs territoires, et d’y répondre de manière adaptée.

Une aide à la concrétisation des projets participatifs

Territoires en commun constitue un outil d’appui et d’accompagnement, qui permettra aux collectivités de concrétiser leurs projets en matière de concertation, de participation citoyenne et de coopération. Dans le contexte actuel du plan de relance, ces défis sont d’autant plus forts qu’ils peuvent contribuer au renforcement d’une confiance et d’un dialogue constructif entre les différents acteurs qui structurent la société : pouvoirs publics, citoyens, associations, entreprises et corps intermédiaires.

Conscients de la difficulté d’accéder à certains appareils d’ingénierie démocratique, la Banque des Territoires et l’ANCT rassemblent leurs énergies au service d’une ambition commune : démocratiser l’ingénierie participative, et favoriser les coopérations entre les multiples acteurs des territoires.

Une plateforme flexible aux enjeux et acteurs divers

Territoires en Commun se positionne aussi comme un lieu unique d’échange d’expériences, de valorisation de bonnes pratiques et d’entraide. Des acteurs aux cultures professionnelles plurielles mettent en commun leurs convictions et engagements, pour créer de nouvelles manières de coopérer. Ainsi, la plateforme permet de développer des services davantage tournés vers le dialogue territorial.

 

Pour l’horizon 2021, cette plateforme, qui propose déjà une offre importante d’accompagnements (annuaire des acteurs, centre de ressources, blog) va continuer d’enrichir son offre, à travers de nouveaux services d’accompagnement et d’incubation :

  • L’« Appel à communs », qui encouragera les démarches se réclamant des communs
  • Le « Mécénat d’expérience, qui facilitera les coopérations et l’entraide entre les collectivités et les acteurs du territoire
  • Des « Task forces » thématiques, qui accéléreront la résolution des confits locaux liés à des projets d’aménagement, ou des conflits d’usage.

 

Territoires en commun est donc une plateforme évolutive ayant une portée profondément collective, sur laquelle les acteurs locaux pourront échanger sur leurs besoins pour développer de nouveaux services. Territoires en commun s’inscrit de ce fait dans les valeurs et engagements de la Banque des Territoire, qui agit au quotidien en faveur des collectivités et de leurs habitants.