Jeunesse - Lancement de l'appel à projets innovants jeunesse du Programme d'investissements d'avenir

Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, et Louis Schweitzer, Commissaire général à l'investissement, ont lancé le 17 février 2015 l'appel à "projets innovants en faveur de la jeunesse" du Programme d'investissements d'avenir (PIA). Dotée de 59 millions d'euros, cette action - pour laquelle l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru) est opérateur – "vise à soutenir le développement de projets structurants de territoires pour les jeunes de 13 à 30 ans", précisent le ministère de la Ville et le Commissariat général à l'investissement dans un communiqué du 19 février.
Pour cet appel à projets, l'enjeu de "décloisonnement" est mis en avant : "décloisonner les actions publiques sectorielles est une nécessité pour un accompagnement plus efficace, plus efficient de tous les jeunes dans leur parcours d'autonomie, leur insertion sociale et professionnelle". Les porteurs de projets devront donc démontrer qu'ils sont prêts à travailler de façon transversale et partenariale, à "prendre en compte de façon globale et cohérente l'ensemble des enjeux de la jeunesse d'un territoire (santé, culture, éducation, emploi, mobilité, citoyenneté…)". Autre axe important : "la mobilisation directe des publics concernés", soit des jeunes, "dans la reconfiguration de l'offre existante". Les candidats devront également "se doter des moyens de pilotage et de coordination opérationnelle favorisant la recherche d'une plus grande efficience des actions développées".
"Les subventions attribuées dans le cadre du Programme d'investissements d'avenir (PIA) interviendront dans tous les cas conjointement au financement au moins égal des partenaires publics et privés, collectivités territoriales, fonds, fondations, organisations professionnelles et entreprises soutenant le projet", peut-on lire dans la présentation de l'appel à projets. Le programme financera "un nombre limité de projets et de territoires de taille suffisante pour porter une ambition structurante".
Les candidatures peuvent être déposées à l'occasion de trois sessions, qui se clôtureront respectivement les 15 mai 2015, 15 septembre 2015 et 15 janvier 2016. 

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle