Localtis
Anne Lenormand / Localtis

Lancement du concours "Capitale française de la biodiversité 2019"

Environnement

L'édition 2019 a pour thème "Climat : la nature source de solutions". Elle distinguera des collectivités agissant de manière conjointe contre le changement climatique et l'érosion de la biodiversité via des solutions fondées sur la nature. Les collectivités ont jusqu'au 30 avril pour candidater.

Chaque année, le concours "Capitale française de la biodiversité" , organisé par l'Agence française de la biodiversité (AFB), l'Agence régionale de la biodiversité en Ile-de-France et Plante & Cité, met en lumière des actions exemplaires de préservation de la biodiversité réalisées par des communes et des intercommunalités. L'édition 2019, qui aura pour thème "Climat : la nature source de solutions", récompensera les collectivités agissant de manière conjointe contre le changement climatique et l'érosion de la biodiversité via des solutions fondées sur la nature. On entend par là, rappellent les organisateurs du concours, "les actions de préservation, de gestion et de reconquête des écosystèmes qui visent à favoriser à la fois l'atténuation (captage et stockage de carbone) et l'adaptation (protection contre les tempêtes, les inondations, les glissements de terrain) au changement climatique".
Les objectifs du concours sont multiples, soulignent ses promoteurs : pédagogie (donner des idées d'action aux agents et élus des collectivités), transversalité (créer du dialogue entre différents services et élus au sein de la collectivité), valorisation et promotion (par le biais des trophées) et enfin, identification et partage des bonnes pratiques (via le recueil d'actions, des ateliers régionaux et des visites de terrain). Dans certaines régions volontaires, le concours, qui récompense uniquement des actions réalisées, se conjugue avec la reconnaissance de "Territoires engagés pour la nature", qui distingue des projets de territoire dans le cadre de la mise en œuvre du plan Biodiversité.

Ateliers régionaux

A partir du mois de mars démarre une phase de sensibilisation et d'information au travers d'une vingtaine d'ateliers régionaux qui se tiendront sur tout le territoire, outre-mer compris, jusqu'à fin avril. Les collectivités qui souhaitent participer au concours ont  jusqu'au 30 avril 2019 pour remplir le dossier de candidature - le délai court jusqu'au 17 mai pour celles d'outre-mer. Les candidatures seront évaluées durant l'été par le comité scientifique et technique du concours. L'opération, qui est soutenue par les ministères de la Cohésion des territoires et de la Transition écologique et solidaire, le Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (Cerema) et s'appuie sur de nombreux partenaires parmi lesquels des associations de collectivités, d'élus et de techniciens territoriaux* se clôturera à l'automne par la cérémonie de remise des prix et la publication du recueil d'actions exemplaires des collectivités autour du thème de l'année.
L'an dernier, 127 communes et intercommunalités avaient participé au concours à l'issue duquel Besançon avait été élue "Capitale française de la biodiversité 2018" pour ses actions exemplaires sur le thème "conception et gestion écologique des espaces de nature".


*Régions de France, Fédération des parcs naturels régionaux de France, Association des maires de France (AMF), France urbaine, Villes de France, Assemblée des communautés de France (AdCF), Association des ingénieurs territoriaux de France (AITF), Hortis, Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT), INSET Montpellier, Programme sur l'homme et la biosphère (MAB)
 

Haut de page