Lancement d'une "Académie des métiers du vélo"

Deux cent cinquante mécaniciens vélos seront formés dans les prochains mois pour répondre à la demande de réparation dans le cadre du déconfinement, et une "Académie des métiers du vélo" créée, a annoncé ce 14 mai la ministre de la Transition écologique, Élisabeth Borne. Dotée de huit millions d'euros pour la période 2020-2022, cette académie permettra de "développer des guides techniques, une plateforme web et des supports de formation, mais aussi de former des experts du vélo de tous les niveaux (mécaniciens, formateurs...)", selon un communiqué du ministère.
Les nouveaux mécaniciens suivront une formation de 20 jours. "Dès l'année prochaine, cette opération permettra de former 500 mécaniciens vélos certifiés par an", ajoute le ministère.
Cette académie s'appuiera sur la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB) et sur l'Institut national du cycle et du motocycle (INCM) pour la formation.
"Il y a un déclic vélo pour de très nombreux Français depuis le début du déconfinement. Je souhaite continuer à nourrir ce mouvement de société", déclare Élisabeth Borne, citée dans le communiqué.
Le gouvernement a mis en place un plan de 20 millions d'euros pour inciter les Français à utiliser leurs vélos et éviter que les usagers des transports en commun se déportent massivement sur la voiture, par crainte du coronavirus. Une plateforme coupdepoucevelo.fr permet de trouver des réparateurs agréés pour faire réviser son vélo et de bénéficier d'un bon de 50 euros. Après trois jours de fonctionnement, 3.200 réparateurs sont inscrits et "plusieurs milliers de vélos ont d'ores et déjà été réparés", selon le ministère.

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle