Sport - Le Pôle national des sports de nature dresse son bilan

Animation d'un réseau constitué des agents des ministères concernés, des collectivités territoriales, du mouvement sportif et des gestionnaires d'espaces naturels ; réalisation et animation d'un observatoire partagé en ligne ; élaboration et coordination de la mise en oeuvre des formations statutaires et tout au long de la vie ; animation d'un centre de documentation et de veille. Tels étaient les axes du plan d'action du Pôle ressources national des sports de nature (PRNSN) défini par la convention établie entre le centre de ressources, d'expertise et de performance sportives (Creps) Sud-Est et le ministère des Sports pour la période 2010-2012. Dans un document publié fin mai, le PRNSN dresse un bilan de son activité. Pour Thierry Bedos, son responsable, l'action du réseau national des sports de nature, durant la période 2010-2012, a "largement intégré" les enjeux environnementaux ou de santé publique, et "ce rapport d'activité rend compte des travaux initiés par le PRNSN sur le rôle éducatif des sports de nature".
Au chapitre "pérennisation des lieux de pratique", ce bilan nous apprend par exemple que le PRNSN a "constaté une grande diversité des pratiques de conventionnement et de rédaction des conventions au sein des conseils généraux et des fédérations sportives", et précise que "la mise en place d'un groupe de travail a permis d'identifier de nombreuses interrogations qui témoignent d'une certaine fragilité juridique de ce régime d'accès et de pérennisation des ESI [espaces, sites et itinéraires, ndlr]". La mission d'accompagnement des départements par le PRNSN a toutefois conduit à rendre opérationnelles 47 CDESI (commissions départementales des espaces, sites et itinéraires) et à mettre en oeuvre 22 PDESI (plans départementaux des sites et itinéraires relatifs aux sports de pleine nature).

Retombées environnementales et économiques

Au chapitre "Pratique et pratiquants", le bilan indique que "nous disposons d'une vision imparfaite du volume des manifestations sportives de nature". Or dans le contexte français de mise en oeuvre des dispositions de Natura 2000, il était nécessaire d'avoir une meilleure connaissance de ces manifestations. Le PRNSN a donc mis en place une enquête pour identifier le volume de ces manifestations et leurs principales caractéristiques. L'enquête s'est achevée fin 2012 (50 départements ont répondu pour 11.600 manifestations recensées) et ses données sont en cours de traitement. Autre illustration : au chapitre "Développement des territoires", les travaux du PRNSN en matière de mesure des impacts socio-économiques ont été initiés dans le cadre d'un partenariat entre la direction des Sports et Atout France pour construire et diffuser des outils de mesure économique, simples, fiables et reproductibles. Au chapitre des ressources en ligne, enfin, le bilan précise que 120 expériences étaient consultables en décembre 2012,
Afin de préparer la convention pluriannuelle 2014-2017, un groupe d'orientation stratégique a été mis en place dans le but d'associer plus étroitement les partenaires du réseau des sports de nature au choix des orientations du prochain plan d'action du PRNSN.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle