Evenementiel - Le secteur des salons et congrès se structure pour faire face à la concurrence

Les professionnels des congrès devraient prochainement être en mesure de "proposer à leurs clients des billets d'avion et des nuits d'hôtel", a déclaré la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, lundi 28 janvier. Intervenant lors des premières Assises nationales du secteur, à Villepinte, elle a indiqué que ses services travaillaient à lever "les derniers obstacles". Christine Lagarde a également annoncé "la signature prochaine d'un arrêté pour appliquer le décret de janvier 2006 au sujet de la reconnaissance internationale des salons". Ces mesures s'inscrivent dans le cadre d'une réflexion entamée depuis 2006, avec l'installation d'un "comité national de pilotage des foires, salons et congrès" chargé de "hisser la France au  premier  rang mondial en matière d'accueil des grandes manifestations internationales". Le comité a dévoilé à cette occasion son programme d'actions où il est notamment question de créer en 2008, une "marque ombrelle" couvrant l'ensemble des professionnels.
Le secteur, qui regroupe foires, salons, congrès mais aussi conventions, colloques, séminaires, représente 9 milliards d'euros de retombées économiques en France, dont près de 5 milliards pour la seule région Ile-de-France. Mais la France occupe la troisième place européenne derrière l'Allemagne et l'Italie. Si Paris est encore la première ville au monde pour le nombre de congrès internationaux, "sa surface d'exposition stagne, tandis que des villes comme Milan, Düsseldorf, Madrid ou Birmingham ne cessent de construire des espaces nouveaux", a insisté la ministre. La capitale française devrait toutefois asseoir sa position de leader : le groupe Unibail-Rodamco et la chambre de commerce et d'industrie de Paris (CCIP) ont en effet décidé de rapprocher leurs activités dans un nouvel ensemble baptisé "Viparis". L'entité, dont l'acte de naissance a été signé lundi, possède déjà 575.000 m2 de surface autour de neuf sites d'exposition. Sa capacité va rapidement augmenter avec l'extension à venir du parc de Villepinte : un nouveau hall de 36.000 m2 verra le jour en 2010. Ce qui en fera le sixième parc européen avec une capacité 240.000 m2 environ. Mais la concurrence est rude. Barcelone se sera dotée cette année de 200.000 m2 supplémentaires, soit l'équivalent de la Porte de Versailles.

 

M.T.

 

Téléchargements

Pour aller plus loin

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle