Le Sicoval prévient l'incivisme estival sur les berges de l'Ariège

Publié le
dans

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Haute-Garonne

Alerté par des incivilités récurrentes sur son territoire, le Sicoval, communauté d'agglomération du sud-est toulousain (Haute-Garonne), décide de mettre en place une démarche de proximité reposant sur deux volets complémentaires : prévention des incivilités et sensibilisation à l'environnement.

Au sud-est de Toulouse, les ramiers de l'Ariège sont des espaces naturels périurbains situés en bordure de rivière et dont la valeur environnementale est élevée : ce site est classé zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique (Znieff). Depuis plusieurs années, quatre communes de ce site (Clermont-le-Fort, Vieille-Toulouse, Lacroix-Falgarde et Goyrans) sont confrontées à l'incivisme de certains vacanciers venus passer quelques jours sur leur territoire. Pendant la période estivale, où la population locale double parfois, les communes constatent des dégradations de l'environnement, mauvais stationnements et autres faits où l'alcool est souvent présent. Pour y faire face, elles ont tout d’abord engagé des étudiants afin qu’ils assurent une présence sur le site, mais ceux-ci ont souvent été dépassés par des réactions parfois violentes des usagers.

Deux agents de prévention et un garde champêtre pour prévenir l'incivisme

En 2003, le Sicoval, communauté d'agglomération du sud-est toulousain (trente-six communes, 68.000 habitants), engage pendant l’été deux agents de veille avec l’accord des communes pour un coût de 12.000 euros. Présents ensemble sur le terrain, notamment les week-ends, les deux agents informent les promeneurs et les baigneurs sur les aspects environnementaux, les risques (noyade, etc.) et invitent à une meilleure utilisation du site. Le Sicoval se charge de compléter leur formation en les initiant entre autres à la gestion des conflits en direct. Pour soutenir ces agents de prévention dans les moments délicats, une équipe locale de veille a été mise en place, ainsi les agents sont en contact avec un technicien référent de l'intercommunalité désormais d'astreinte les week-ends, en lien avec la brigade de gendarmerie compétente. En outre, une ligne téléphonique d'urgence les relie aux élus. "Les agents de prévention ne sont pas toujours bien acceptés par les usagers du site. Il faut quelqu'un qui représente la force publique, qui puisse verbaliser", constate Géraldine Guilpain, chargée de mission prévention délinquance au Sicoval. C'est pour répondre à cette préoccupation, et dans le but d'améliorer le dispositif, qu'un garde champêtre sera engagé à l'année dès 2010 sur les communes de Clermont-le-Fort et Lacroix-Falgarde. Son coût financier (30.000 euros) sera réparti pour moitié entre l'intercommunalité et les deux communes. Sans aucune subvention au départ pour ce projet, le Sicoval reçoit, depuis trois ans, environ 9.000 euros du Fonds interministériel de prévention de la délinquance (FIPD).

Un recul significatif des dégradations

Après six ans de travail mené conjointement par le Sicoval, son service environnement, les communes concernées, la gendarmerie et les pompiers, peu de changements sont observés concernant les stationnements interdits. En revanche, les dégradations ont diminué grâce à une meilleure sensibilisation à l'environnement des usagers. Cette avancée concourt à la politique de préservation des espaces naturels d'intérêt communautaire du Sicoval (plan de gestion des ramiers), à son engagement dans le développement durable et à sa politique de sécurité et prévention (volet "atteinte aux biens et sécurité" de la charte intercommunale de sécurité). Afin de mettre en place des cycles d'animations du site pour la découverte de l’environnement, il reste à identifier les types d’usagers qui sont nombreux, très mobiles et souvent différents.

Myriam Journet, pour la rubrique Expériences du site Mairie-conseils
 

Communauté d'agglomération du sud-est toulousain, Sicoval

Nombre d'habitants :

12050
Rue du Chêne Vert - BP 38200
31682 Labège cedex
info@sicoval.fr

Géraldine Guilpain

chargée de mission Politiques de sécurité et de prévention

Jacques Oberti

Maire de la commune d'Ayguesvives, conseiller communautaire, président du conseil Intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance et vice-président de la commission Solidarité et cohésion sociale
Haut de page